Icon Sport

Labit met la pression à Carcassonne, Harrison courtisé en France... Voici les coulisses du mercato !

Labit met la pression à Carcassonne, Harrison courtisé en France... Voici les coulisses du mercato !
Par Midi Olympique

Le 17/01/2022 à 11:58

TRANSFERTS - Comme chaque semaine, voici toutes les infos transferts ! Cette semaine, du Top 14, du Pro D2 et de la Premiership.

Carcassonne : des Narbonnais sur les tablettes

Carcassonne cherche à se renforcer en vue de la saison prochaine. Le club audois lorgne notamment l’effectif du voisin narbonnais. Plusieurs joueurs du RCN sont dans le viseur. Le pilier gauche Jules Martinez (24 ans) est ainsi en contacts avancés avec l’USC. Le pilier droit Mohamed Boughanmi (30 ans, 1 sélection) est également sur les tablettes carcassonnaises, tout comme le deuxième ligne sud-africain Dennis Visser (28 ans). Par ailleurs, l’USC a annoncé la signature du nouveau contrat de Dorian Jones (29 ans). L’ouvreur gallois, arrivé en cours de saison en provenance de Nice, s’est engagé jusqu’en juin 2024.

Après Mercer, au tour de Teimana Harrison de venir en Top 14 ?

L’été dernier, le Top 14 avait vu débarquer Zach Mercer du côté de Montpellier. Un autre numéro 8 international anglais pourrait arriver dans l’Hexagone lors de la prochaine intersaison. Selon Le Daily Mail, Teimana Harrison (29 ans, 5 sélections) envisagerait en effet de se lancer un challenge de ce côté-ci de la Manche. En fin de contrat avec Northampton, club dont il porte les couleurs depuis 2014, l’ancien joueur du XV de la Rose ne serait pas enclin à signer un nouveau bail avec les Saints. Il y a trois ans, son nom avait déjà circulé en France. L’UBB lui avait transmis une proposition. Le club girondin, qui a déjà enrôlé Antoine Miquel, tentera-t-il de nouveau le coup ? Le joueur n’aurait à ce jour reçu aucune proposition.

(2) Carcassonne : Christian Labit prolongera-t-il ? Le manager met la pression

Entraîneur de Carcassonne depuis 2017, Christian Labit le sera-t-il encore la saison prochaine ? Alors que son contrat arrive à échéance au 30 juin, le technicien dit être en pleine réflexion. L’ancien troisième ligne toulousain s’est confié sur les raisons de son ras-le-bol auprès de nos confrères d’Actu Rugby : "Je suis plutôt usé de vivre dans un contexte difficile. On est le seul club professionnel en France où on prend encore notre voiture pour aller s’entraîner dans un village. Avec tout mon staff, soit une dizaine de personnes, nous nous partageons un bureau de 20 m² à peine. On a un contexte de vie très amateur, pas digne de notre niveau."

D’où sa réflexion quant à son avenir : "Cette situation, c’est le pourquoi je risque éventuellement de ne pas continuer. Après, je m’en plains depuis des années, mais je reste. Le fonctionnement du club ne me convient pas. Par contre, sportivement, je me plais ici car j’ai un staff de qualité, extraordinaire, avec lequel je m’entends très bien. L’ambiance entre le staff et les joueurs est exceptionnelle. C’est notre force. Mais au bout d’un moment, il y a de l’usure, car il n’y a pas de sentiment d’espoir." L’USC sera rapidement fixée : "Je donnerai ma réponse d’ici à la fin du mois."

Tout le reste des infos transferts juste ici !

Contenus sponsorisés