Icon Sport

L'Usap lorgne Armitage ou Chouly

L'Usap lorgne Armitage ou Chouly
Par Midi Olympique

Le 05/04/2019 à 10:51Mis à jour Le 05/04/2019 à 11:34

TRANSFERTS - Les deux troisième ligne sont sur les tablettes du staff technique catalan qui aimerait convaincre au plus vite Steffon Armitage de s’engager avec eux.

Les Catalans, s’ils vont plus que probablement redescendre d’un échelon et retrouver la saison prochaine le Pro D2, ont déjà l’ambition de revenir au plus vite en Top 14. Après avoir prolongé l’ensemble du staff technique et la plupart des cadres, le président François Rivière souhaite aussi étoffer et renforcer son effectif et notamment en troisième ligne. Pour cela, il entend engager un joueur de gros calibre. Il a ciblé deux hypothèses de travail : le Clermontois Damien Chouly et le Palois Steffon Armitage, tous deux en fin de contrat avec leur club respectif.

Chouly connaît bien la maison pour y être passé durant cinq saisons (2007-2012) et y avoir décroché un bouclier de Brennus (2009). À Clermont cette saison, il n’est plus un premier choix et si le club auvergnat lui a transmis une proposition de prolongation de bail, il devrait consentir une baisse de son salaire. Perpignan lui offre deux années de contrat et le joueur, à bientôt 34 ans, serait enclin à revenir chez les Sang et Or. Reste qu’au sein du staff technique, une autre option existe : Steffon Armitage. L’international anglais (33 ans), malgré trois saisons satisfaisantes au plan sportif en Béarn, ne sera pas conservé.

Top 14 - Damien Chouly (Clermont)

Top 14 - Damien Chouly (Clermont)Icon Sport

La Section ayant changé de stratégie, Steffon Armitage doit rebondir ailleurs. "J’ai d’abord envie de continuer. J’ai certes 33 ans mais je sors de six mois de repos. J’ai rajeuni ! Physiquement, je me sens prêt à continuer au moins deux ans", nous glissait-il il y a près d’un mois dans un entretien. Bordeaux-Bègles et son futur manager Christophe Urios se sont renseignés sur lui mais n’ont pas donné suite, Aix-en-Provence rêvait de l’associer à son frère Delon (qui va prendre sa retraite et s’occuper des espoirs de Lyon), Montpellier ou le Stade français n’ont pas retenu sa candidature, à l’inverse de Perpignan.

Il serait la priorité du staff technique catalan. Il est vrai que son profil atypique pourrait faire des ravages en Pro D2. Le joueur ne serait pas contre évoluer au deuxième échelon professionnel, surtout avec un projet ambitieux.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0