Icon Sport

Jelonch à Toulouse, les raisons de croire au bon coup

Jelonch à Toulouse, les raisons de croire au bon coup
Par Rugbyrama

Le 07/11/2020 à 12:43Mis à jour Le 07/11/2020 à 13:03

TRANSFERTS - Depuis deux ans, il était convoité par Ugo Mola et le staff technique du Stade Toulousain. L'an prochain, il fera enfin partie de l'effectif Rouge et Noir. Anthony Jelonch vient en effet de s'engager trois saisons chez le champion de France 2019. Alors qu'il affronte son futur club aujourd'hui, retour sur les raisons qui nous poussent à croire que Toulouse a réalisé un très bon coup.

Convoité depuis deux ans par Ugo Mola

Après le titre de champion de France 2018 qu'il remporte avec le Castres Olympique, Anthony Jelonch arrive vers la fin de son contrat et se trouve face à un choix cornélien. Devant lui, trois options sérieuses se présentent : quitter le CO et suivre son coach Christophe Urios du côté de l'Union Bordeaux-Bègles, céder aux sirènes du Stade Toulousain et d'Ugo Mola, ou prolonger son aventure dans le Tarn. Après longue réflexion, le Français choisit la dernière option, au grand dam du coach des Rouge et Noir qui voit pourtant en lui l'avenir de la troisième ligne toulousaine. Le 27 octobre dernier, il s'est finalement engagé avec Toulouse pour trois saisons après avoir décliné des offres du RC Toulon et de l'UBB et après sept années au CO. Les récentes performances du Stade en coupe d'Europe ainsi qu'en championnat ont fini de le convaincre.

Top 14 - Anthony Jelonch (Castres) soulevant le Bouclier de Brennus le 2 juin 2018

Top 14 - Anthony Jelonch (Castres) soulevant le Bouclier de Brennus le 2 juin 2018Icon Sport

Sa polyvalence rendra service à Toulouse

Capable d'évoluer au poste de flanker comme de troisième ligne centre, le Gersois de 24 ans arrive à Toulouse pour remplacer numériquement l'immense Jerome Kaino. Même s'il devrait donc être utilisé au centre de la troisième ligne, "AJ" dispose d'une polyvalence (1,93m pour 105 kg) permettant à Ugo Mola et son staff de composer, surtout durant les périodes de doublons et pour pallier l'absence des éventuels blessés. Cette saison d'ailleurs, il n'a joué que numéro 7 sous les ordres de Mauricio Reggiardo.

A Toulouse, son intégration sera facilitée par Dupont

Ayant évolué ensemble chez les jeunes à Auch, chez les Espoirs du Castres Olympique et dernièrement chez les Bleus (il a remplacé Selevasio Tolofua, forfait contre l'Irlande aux Six Nations), le duo Dupont-Jelonch va pouvoir se reformer. Proches sur, et en dehors des terrains, les deux compères se retrouveront donc sous la tunique rouge et noire la saison prochaine, ce qui devrait grandement faciliter l'intégration dans le groupe de l'international tricolore (2 sélections).

Antoine Dupont et Anthony Jelonch

Antoine Dupont et Anthony JelonchIcon Sport

Sa marge de progression est encore grande

S'il a prouvé qu'il faisait partie des meilleurs flanker de Top 14, Anthony Jelonch n'en demeure pas moins un joueur dont la carrière aurait pu décoller encore plus vite s'il n'avait pas été handicapé par des blessures fréquentes. Alors, dans ce cas-là, est-ce la faute à pas de chance ou bien le joueur a-t-il également un part de responsabilité ? Nous aurions tendance à répondre, les deux mon capitaine. Ceci étant dit, il ne serait pas étonnant qu'en maintenant son niveau de jeu actuel, Fabien Galthié fasse appel à lui lors des prochaines échéances des Bleus, notamment en vue de l'Autumn Nations Cup, où le sélectionneur devra composer sans les joueurs ayant déjà trois feuilles de match depuis la reprise contre le Pays de Galles.

En conclusion :

Jeune, polyvalent, technique, bon sauteur en touche et joueur aguerri aux exigences du Top 14 sont autant d'atouts qui nous poussent à croire que le Stade Toulousain ne s'est pas trompé en enrôlant le Castrais l'an prochain. Même s'il devra faire sa place dans le vestiaire et assumer le rôle de remplaçant de Kaino en huit, Anthony Jelonch dispose de toute les qualités pour apporter du peps à la troisième ligne stadiste. En attendant, c'est bien avec le CO qu'il espère jouer aujourd'hui un mauvais tour à ses futurs partenaires sur la pelouse d'Ernest-Wallon.

Par Samuel Cadène

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés