Icon Sport

Le marché s'accélère

Le marché s'accélère

Le 13/04/2018 à 14:52Mis à jour Le 13/04/2018 à 16:54

Jean-Frédéric Dubois, Nicolas Godignon, Mathieu Blin, Jérémy Davidson ou encore Yannick Bru… Les techniciens sont nombreux sur le marché des transferts cette saison encore. et les choses bougent depuis quelques semaines. le point.

Alors que la saison touchera à son terme dans quelques semaines, le marché des transferts est particulièrement actif en ce qui concerne les entraîneurs. L’éviction récente de Nicolas Godignon à Brive, notamment, a redistribué les cartes. Le nom de l’ancien technicien corrézien revient dans plusieurs clubs. On en a notamment entendu parler à Bayonne, où la venue de Yannick Bru ne serait plus qu’une question de jours : l’AG chargée d’élire le nouveau conseil de surveillance et de valider la venue comme manager de l’ancien entraîneur des avants de l’Equipe de France a été repoussée du 16 au 20 avril. Mais c’est à Aix-en-Provence que l’hypothèse Godignon revient de plus en plus ces derniers jours.

Nicolas Godignon, coach de Brive

Nicolas Godignon, coach de BriveIcon Sport

Laïrle et Lafond pistés par l'UBB?

Officiellement promus en Pro D2, les Provençaux se sont mis en quête d’un staff, notamment avec le départ à Vannes de Gerard Fraser, l’entraîneur des trois-quarts. Le club breton avait également été en contacts avec Jean-Frédéric Dubois, Nicolas Nadau (ex-Carcassonne), David Darricarrère (moins de 20 ans tricolores) ou encore Conrad Stoltz (Aubenas-Vals). L’actuel coach de l’attaque d’Oyonnax, Mike Prendergast, a été proposé à Provence Rugby. Au poste de manager, on parle de Nicolas Godignon donc, mais aussi de Mathieu Blin tandis que Raphaël Saint-André a refusé la proposition provençale.

Raphaël Saint-André, le manager de Dax

Raphaël Saint-André, le manager de DaxIcon Sport

Selon nos informations, ce serait toutefois l’ancien entraîneur des trois-quarts du XV de France, Jean-Frédéric Dubois, qui resterait la priorité, même si l’hypothèse Jeremy Davidson (UBB) est, elle aussi, crédible. En désaccord avec Rory Teague, l’Irlandais pourrait effectuer une saison seulement en Gironde. On parle de lui à Aix-en-Provence, donc, mais son nom a aussi été évoqué à Brive. Pour le remplacer à la tête des avants girondins, deux noms reviennent avec insistance : celui du Charentais Julien Laïrle mais aussi du Montalbanais Pierre-Philippe Lafond.

Pierre Philippe Lafond (Montauban)

Pierre Philippe Lafond (Montauban)Icon Sport

À Paris, c’est encore le flou. Si Olivier Azam et Julien Dupuy sont en contrat jusqu’en 2019, on sait que le futur manager, Heyneke Meyer, sonde le marché pour trouver d’éventuels adjoints. Flou également à Brive. Didier Casadéï, qui est passé numéro un depuis l’éviction de Nicolas Godignon, sera toujours sous contrat la saison prochaine. Jean-Baptiste Péjoine et Sébastien Bonnet, qui avaient été nommés après le départ de Philippe Carbonneau en cours de saison, étaient de leur côté missionnés jusqu’en juin. Si les dirigeants corréziens ont commencé à sonder le marché, rien ne devrait être décidé avant de connaître l’avenir sportif de l’équipe. Enfin, après la saison décevante de Clermont, Bernard Goutta, arrivé l’été dernier en remplacement de Jono Gibbes, est-il en danger ? Selon nos premiers éléments, il semblerait que non.

Contenus sponsorisés
0
0