Icon Sport

Fickou, verdict imminent​

Fickou, verdict imminent​

Le 17/04/2018 à 13:34Mis à jour Le 17/04/2018 à 13:48

Comme révélé dans nos colonnes il y a deux mois et demi, le trois-quarts centre international du Stade toulousain devrait évoluer au sein du club ciel et blanc la saison prochaine. Si aucun accord n’a encore été entériné, le dossier serait sur le point d’aboutir.

Quel maillot portera Gaël Fickou la saison prochaine ? Le 26 janvier dernier, Midi Olympique avait révélé les contacts très avancés entre le joueur et le Racing 92, prêt à racheter sa dernière année de contrat pour l’attirer dès l’été prochain. Une hypothèse qui s’est encore grandement confirmée ces dernières semaines.

En effet, un accord entre les différentes parties semble tout proche et pourrait même intervenir dans les jours à venir. Incertain ce week-end pour affronter… le Racing justement, Fickou (24 ans) était présent, selon nos informations, dans les travées de la U Arena dimanche dernier pour assister à la victoire francilienne contre Toulon. Alors qu’il était engagé avec le Stade toulousain jusqu’en 2019 après avoir prolongé son contrat de trois saisons en novembre 2015 le joueur aurait émis le souhait d’intégrer les rangs ciel et blanc lors du prochain exercice.

Teddy Thomas - Racing 92

Teddy Thomas - Racing 92Icon Sport

Proche notamment de Teddy Thomas et Yannick Nyanga, le jeune prodige envisagerait de les rejoindre d’ici quelques mois pour clore le premier chapitre d’une carrière professionnelle dont les prémices ont débuté en 2012 quand il a quitté Toulon pour signer dans le club le plus titré de l’Hexagone. Forcément, le staff du Racing n’a pas été insensible au talent du garçon récemment revenu dans les plans du sélectionneur de l’Équipe de France et en aurait fait une priorité alors que le besoin de renforcer le centre du terrain est évident.

Après avoir perdu Johan Goosen tel que chacun le sait, Laurent Travers et Laurent Labit ont vu Casey Laulala mettre un terme à sa saison. Au-delà, Albert Vulivuli et Anthony Tuitavake ne prolongeront pas l’aventure avec le Racing. Du coup, les dirigeants franciliens se sont rapprochés de leurs homologues toulousains pour trouver une solution. Initialement, ces derniers n’avaient pas prévu de se séparer de leur trois-quarts centre. Surtout que Yann David s’est déjà engagé en faveur de Castres et que Florian Fritz a annoncé qu’il raccrocherait les crampons en juin.

La somme de 850 000 € évoquée

Seulement, si le président Didier Lacroix et son équipe ont réussi à assainir les comptes du club, ceux-ci demeurent fragiles. L’arrivée d’un gros chèque, pour un joueur qui risque de manquer une grande partie de la saison en raison de sa présence en Équipe de France, n’est donc pas forcément vue d’un mauvais œil.

À ce jour, il est trop tôt pour affirmer que l’affaire est conclue mais, selon nos informations, les divers acteurs du dossier ont échangé à plusieurs reprises et la somme avoisinant les 850 000 € serait évoquée pour permettre la libération de Fickou. Dans cette histoire, Jacky Lorenzetti profite bien sûr de la manne financière née de l’accord trouvé avec Mohed Altrad pour le transfert de Goosen, lequel aurait rapporté la somme de 1,4 million d’euros au club francilien.

Gael Fickou (Stade Toulousain) vs SU Agen

Gael Fickou (Stade Toulousain) vs SU AgenIcon Sport

Il manque désormais l’accord du Stade toulousain, et ensuite la validation du montage financier par la LNR, pour entériner les choses. Car Didier Lacroix et son staff devront ensuite s’employer pour lui dénicher un remplaçant. Et leur ailier Wandile Mjekevu, qui a récemment donné satisfaction au centre, s’est engagé avec Perpignan. Or, le marché semble fermé sur ce poste. Après avoir réussi à attirer l’Agenais Pierre Fouyssac et le Néo-Zélandais du Connacht Pita Akhi, Ugo Mola pourrait donc repartir en quête d’un joueur à ce poste. La piste Ma’a Nonu (35 ans), qui n’a toujours pas prolongé à Toulon, s’est clairement refroidie et n’aurait pas que des défenseurs à Ernest-Wallon au vu de son âge.

Contenus sponsorisés
0
0