Rugbyrama

Dal Maso avec le XV de la Rose ?

Dal Maso avec le XV de la Rose ?

Le 18/12/2017 à 14:43Mis à jour Le 18/12/2017 à 15:14

Midi Olympique révèle dans son édition du jour que le sélectionneur Eddie Jones souhaite s’attacher les services de Marc Dal Maso, l’actuel entraîneur des avants de Toulon, pour la saison prochaine.

Le sélectionneur du XV d’Angleterre Eddie Jones, a de la suite dans les idées. Il avait souhaité, cette saison, que Marc Dal Maso effectue quelques piges d’une journée pour venir au chevet de la mêlée fermée de la sélection anglaise. Seulement, Toulon n’a jamais donné son feu vert pour que son entraîneur des avants, soit également consultant pour une autre équipe.

Fin de l’histoire ? Non, Eddie Jones a connu et employé Marc Dal Maso quand il avait les rênes de la sélection japonaise. Dal Maso a été son adjoint durant deux saisons et le Mondial 2015. Les deux hommes s’apprécient et l’Australien souhaitait, quand il a été nommé à la tête du XV de la rose, que le Landais d’origine le rejoigne et s’occupe avec l’ancien deuxième ligne Steve Borthwick du paquet d’avants anglais. Mais Dal Maso avait déjà en ligne de mire Toulon et avait décliné poliment.

Marc Dal Maso (Rugby Club Toulonnais)

Marc Dal Maso (Rugby Club Toulonnais)Icon Sport

Eddie Jones est revenu à la charge ces derniers jours, avec de solides arguments cette fois-ci : il ne s’agit plus d’une mission ponctuelle, mais d’un véritable contrat pour s’occuper à partir de la saison prochaine du secteur de la mêlée. Un contrat qui irait de juin 2018 à octobre 2019, soit après la Coupe du monde au Japon. Dal Maso aurait des prérogatives élargies sur la mêlée fermée.

Mais le technicien est sous contrat avec Toulon. Il vient de prolonger son contrat pour une saison supplémentaire et se trouve donc lié avec le RCT jusqu’en juin 2019. Marc Dal Maso a joué carte sur table avec son président Mourad Boudjellal et a prévenu de l’insistance d’Eddie Jones, qui était présent dans les tribunes, tout comme Steve Borthwick, lors du match Bath – Toulon ce week-end. Boudjellal ne souhaite pas se séparer d’un technicien qu’il apprécie mais pourrait peut-être lui permettre d’effectuer une mission avec l’Angleterre au moment du Mondial. À suivre.

Contenus sponsorisés
0
0