Getty Images

Toulouse déroule, Paris s'enlise... Les Tops et Flops du week-end

Toulouse déroule, Paris s'enlise... Les Tops et Flops du week-end
Par Rugbyrama

Le 11/11/2019 à 15:53Mis à jour Le 11/11/2019 à 18:05

Ce week-end, Toulouse et Lyon ont impressionné en Top 14, quand Paris et Toulon ont déçu à domicile.

Tops :

Le Stade Toulousain impressionne avec ses internationaux

Toulouse attendait impatiemment le retour de ses internationaux, tant ces derniers ont manqué au jeu du champion de France en ce début de saison. Et le moins que l'on puisse dire c'est qu'ils lui ont bien rendu. Face à Clermont dans un match de gala au Stadium, Ntamack, Guitoune, Médard et Huget étaient tous enfin présents dans la ligne d'attaque des rouges et noirs, et les trois premiers y sont chacun allés de leur essai. Au final, c'est Toulouse qui s'impose 34 à 8, avec le bonus, et qui se replace correctement au classement. Presque au complet (il manque encore Dupont et Kolbe, rien que ça), le Stade Toulousain fait de nouveau très peur. Au meilleur des moments, à une semaine de son entrée en lice en Coupe d'Europe.

Lyon poursuit son festival

Les Lyonnais eux-même ont dit et répété que leur début de saison était certes exceptionnel, mais qu'il était également dû en grande partie au Mondial et aux nombreuses absences chez cadors du championnat. Face à La Rochelle et pour la première journée où les équipes commencent à retrouver la grande majorité de leurs forces vives, tout fut pourtant comme depuis le début, si ce n'est mieux. Renforcés par les présences de Bamba ou Barassi, portés par des Couilloud, Ngatai ou Tuisova en feu, les Rhodaniens ont déroulé face aux Maritimes, inscrivant au passage 45 points et 6 essais. Impressionnant, le LOU continue son parcours presque parfait et compte désormais 14 points d'avance sur le premier non qualifiable directement, Pau.

Top 14 - Dylan Cretin (Lyon)

Top 14 - Dylan Cretin (Lyon)Icon Sport

Bristol à l'extérieur

En Angleterre, c'est définitivement Bristol la sensation de ce début de saison. Samedi, alors qu'ils étaient menés 17 à 0 sur la pelouse d'Exeter, les Bears ont finalement réalisé une incroyable fin de match pour s'imposer 17 à 20 à la dernière minute. De quoi placer le club du Sud-Ouest de l'Angleterre dans les premières places du Premiership, devant son adversaire du week-end, pourtant emmené par un grand Sam Simmonds.

Flops :

Le Stade Français n'y arrive toujours pas

Malgré l'arrivée toute fraîche de Thomas Lombard en tant que directeur sportif, l'initiative de festivités d'avant-match sur la pelouse de Jean-Bouin, ou les retours de ses mondialistes Sanchez et Fickou, Paris ne gagne toujours pas. Malgré un effectif de qualité, le jeu n'est clairement pas emballant du côté de la Porte d'Auteuil, quand la méthode d'Heyneke Meyer tarde à montrer ses vertus. Défaits face au Racing 9 à 25 dans le derby, les Parisiens sont toujours derniers au classement et attendent avec impatience les arrivées de Matera et Waisea dans la capitale, qui ne seront pas de trop dans la lutte pour le maintien.

Top 14 - Danty (Stade français)

Top 14 - Danty (Stade français)Icon Sport

Toulon encore décevant

Décidément, si les talents ne manquent pas à Toulon, avec le retour en plus d'Ollivon en attendant l'arrivée d'Etzebeth qui fête son titre de champion du Monde, le jeu, lui, ne répond vraiment pas présent du côté de Mayol. Face à Montpellier, les Varois ne doivent leur salut et les deux points du match nul qu'à la maladresse des visiteurs et en fin de match, à la faute bête de Picamoles, auteur d'une main ouverte dans le visage de Dachary... Franchement pas reluisant, pour une équipe dont l'actuelle 5ème place semble de plus en plus usurpée.

Leicester sombre en Premiership

On pensait que les Tigers, renforcés par la présence dans le pack du numéro 8 néo-zélandais Jordan Taufua, serait tout de même capable d'aller pourquoi pas prendre au point sur la pelouse des London Irish, certes solides, mais promus tout de même. Il n'en fut rien et comme souvent, Leicester a même fini par en prendre près de 40. En attendant vivement les retours de entre autres Youngs, Ford, May ou encore Tuilagi, le club le plus titré d'Angleterre est toujours bon dernier du Premiership.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0