• Top 14 - Antoine Dupont (Toulouse)
    Top 14 - Antoine Dupont (Toulouse)

Toulouse s’offre la victoire, Castres arrache le bonus défensif

Le | Mis à jour

TOP 14 - Les Toulousains ont mis une bonne heure pour réussir à prendre la mesure de leurs adversaires castrais. A l’usure, ils ont fini par faire céder leurs voisins. Pour s’offrir une neuvième victoire en Top 14 cette saison (22-18). Acharnés en défense pendant une bonne partie du match, les Tarnais arrachent sur le fil et à 14 contre 15 un bonus défensif sur une pénalité lointaine de Dumora.

Après le festival offensif des Toulousains face à Sale en Champions Cup dimanche dernier, les Haut Garonnais savaient qu’ils auraient à enfiler à nouveau le costume de combattants face à leurs voisins Tarnais. Et ces derniers ont été à la hauteur de l’événement. Et n’ont clairement pas déçu côté engagement.

Attaque-défense

C’est simple, le Stade toulousain n’a jamais vraiment complètement réussi à mettre son jeu en place, à le transformer avec la fluidité qu’on lui connait. La faute au Castres Olympique déjà, avec une défense agressive en diable et un engagement de chaque instant. A celle aussi peut-être de Haut Garonnais trop pressés de faire sauter le verrou défensif adverse. Ainsi, ils manquent un peu de précision sur leurs initiatives (deux pénalités rapidement jouées à la main en fin de premier acte par exemple), comme dans le secteur de la touche (4 ballons perdus).

Surtout avec un ballon rendu glissant par une pelouse humide. "Nous avons voulu mettre du jeu avant de passer par l'axe", regrettait ainsi l’arrière Melvyn Jaminet à l’issue du match au micro de nos confrères de Canal +. Pour son retour, ce dernier s’est montré quasiment impeccable face aux perches (6/7), ne manquant qu’une seule tentative de 50 mètres. En face, les Castrais collent au score grâce à la botte de Julien Dumora (5/6) et Geoffrey Palis (1/1). Quand cela ne passe pas trop à la main, autant enquiller au pied !

Castres voit rouge… et accroche le bonus

A l’heure de jeu, les deux équipes sont encore dos à dos et c’est en puissance que le Stade toulousain crée l’écart. A 15 contre 14 après un carton jaune adressé à Julien Dumora et dans l’aspiration du puissant Emmanuel Meafou pour le seul essai du match (61e). En infériorité numérique, Castres se fait d’abord distancer (19-9, 65e) mais s’accroche encore. Même à la 76e minute quand il perd son capitaine Mathieu Babillot sur carton rouge pour un placage illicite à (armé du bras dans le visage d’Anthony Jelonch), le CO ne cède pas. Et les Castrais s’arrachent après la sirène pour s’offrir une ultime pénalité longue distance, que réussit Julien Dumora de 50 mètres. Le Stade toulousain s’impose 22-18 et le Castres Olympique gratte un bonus défensif.

Si Toulouse compile un neuvième succès depuis le début de la saison, Castres peut se satisfaire de ce deuxième point décroché en déplacement, après celui ramené de Perpignan début octobre. Face à son voisin castrais, Toulouse n’a pas complètement brillé. Mais a préservé l’essentiel. La victoire. Avant le choc francilien ce samedi entre le Racing 92 (2e avec 35 points) et le Stade français (32 points), le Stade toulousain poursuit donc sa marche en avant, fort de 44 points compilés sur les 13 premiers rendez-vous de Top 14.