• Top 14 - Toulouse - Lebel
    Top 14 - Toulouse - Lebel

Un Toulouse brouillon s'impose avec le bonus offensif face à Perpignan

Par Mathias Merlo
Le | Mis à jour

TOP 14 - Après trois rencontres sans victoire (un nul et deux défaites), la bande à Dupont, de retour de suspension, a battu une accrocheuse équipe de Perpignan (34-13). Thomas Ramos a été le grand acteur de cette partie. Avec ce succès bonifié, le Stade conforte sa place de leader du Top 14 avant de basculer vers la Champions Cup. L'USAP reste dans la zone rouge (13e).

Il a longtemps fallu user du café pour se réchauffer, et également pour éviter de piquer un petit sommeil dans la nuit tombante d'Ernest-Wallon. Solide en défense, réaliste lors de ses offensives, Perpignan a fait douter le leader toulousain plus d’une demi-heure grâce à la vista de Tedder (6-6, 35e).

Puis, à l’image de ces dernières semaines, Ramos a fait sourire le ballon ovale. À quarante mètres de l’en-but, sur un coup de pied par-dessus pour lui-même, l’ex-Columérin a récupéré le cuir et fini sa course au pied de l’en-but de l’USAP. Après les relais de ses "gros", et en l’absence de Page Relo, resté au sol sur cette action, Ramos s’est mué en demi de mêlée pour écarter cette action vers Ntamack. Une double sautée plus tard, Lebel s’est étendu dans l’en-but. En coin, le maestro a ajouté deux points en plus d’avoir allumé la lumière (13-6).

Dans ce sillage, Toulouse a passé la deuxième vitesse. Sanctionnée d’un bras cassé en mêlée fermée, et globalement en difficulté sur ce secteur (trois pénalités concédées en première période), l’USAP a ouvert la porte de sa forteresse à Roumat. Le troisième ligne ne s’est pas fait prier pour inscrire son deuxième essai de la saison au terme d’une course de vingt mètres (20-6, 38e).

Les résultats de ce multiplex de la 12ème journée de #Top14 ! ?

Les films des matchs > https://t.co/ieq8rKYTMW pic.twitter.com/fSbfV948au

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) December 3, 2022

Le score était sévère à la pause pour les Catalans face à des Stadistes longtemps maladroits, en atteste les cinq en-avants commis dans le premier acte : "On s’est fait un peu chier les vingt premières minutes en se balançant les ballons n’importe comment, a grincé Ramos au micro de Canal +, au moment de regagner les vestiaires. On était à l’image de ces dernières semaines. On n’a pas respecté notre adversaire. On doit repartir comme on a fini cette première période. "

Willis marque son premier essai en Top 14, Ntamack place la cerise sur le gâteau

Le natif de Mazamet a suivi sa parole par les actes en récitant la recette du par-dessus. Cette fois, il a mis sur orbite Delibes. Malheureusement, ce nouveau chef d’œuvre a été refusé par M.Evans. Appelé par la vidéo, le Gallois est revenu sur un en-avant au préalable de Page Relo (20-6, 44e).

Thomas Ramos dans ses oeuvres pour un magnifique essai toulousain... Et non ! ?

Après arbitrage vidéo, l'essai est refusé pour un en-avant de Page-Relo au départ de l'action ? #STUSAP pic.twitter.com/jeG79bBXwL

— CANAL+ Rugby (@CanalplusRugby) December 3, 2022

Tout juste arrivé des Wasps, Jack Willis a rapidement redonné le sourire à son public. L’Anglais a inscrit son premier essai en Top 14. Il a profité d’un coup malicieux d’Emmanuel Meafou. Pas tenu au sol, le deuxième ligne s’est échappé et a fait briller son partenaire (27-6, 51e). Avec le point de bonus offensif dans la poche, le Stade est retombé dans l’imparfait malgré les entrées conjuguées de Dupont, Jelonch et Marchand (52e).

Finalement, c’est un remplaçant inattendu qui s’est signalé. Auteur d’une belle partition, Victor Montgaillard (20 ans) a suivi la route de Willis en inscrivant son premier essai en Top 14 et en professionnel ! Le talonneur de l’USAP est allé droit au but après une pénalité jouée à la main, à cinq mètres de la terre promise (27-13, 64e).

Privés de bonus offensif, les hommes de Mola sont repartis à l’attaque. S’ils ont souvent confondu vitesse et précipitation, la délivrance est venue de Romain Ntamack (34-13, 78e). L’ouvreur a parachevé une merveilleuse relance du duo Ramos – Capuozzo. Parti de ses 22 mètres, l’Italien a servi Dupont en bout de course. Dans un numéro d’équilibriste, le capitaine du XV de France a lâché l’ovale vers son partenaire de la charnière.

L’addition est lourde pour l’USAP, qui a longtemps fait déjouer son hôte. Avant d’attaquer la Challenge Cup (réception de Bristol, et déplacement à Glasgow), les garçons de Marty pointent à l’avant-dernière place du classement (13e, à trois points de Castres, qui reçoit Pau demain).

Avec ce succès bonifié, Toulouse conforte sa place de leader du Top 14. Les Haut-Garonnais comptent neuf points d’avance sur la Rochelle, qui joue ce samedi soir face au Stade Français Paris, et le Racing 92, qui se rendra demain à Toulon. De quoi préparer sereinement la Champions Cup avec le déplacement au Munster et la réception de Sale.