• Top 14 - Julien Marchand (Toulouse) face à Clermont
    Top 14 - Julien Marchand (Toulouse) face à Clermont

Toulouse s’échappe en tête du championnat

Par Rugbyrama
Le | Mis à jour

TOP 14 -Le Stade toulousain avait l’occasion de faire un mini break en tête du championnat en s’imposant devant l’ASM Clermont. Avec un large succès bonifié 46-10, les Haut-Garonnais n’ont pas manqué l’opportunité de le faire. Les joueurs d’Ugo Mola valident une victoire 6 essais à 1 dans une partie où ils ont déroulé dans le deuxième acte. A domicile, le Stade toulousain valide donc un 15 sur 15.

Le Stade toulousain est clairement l’équipe en forme de ce début de saison en Top 14. Avec une équipe remaniée chez le champion sortant Montpellier la semaine passée ou bien à domicile face à tour à tour Toulon, le Racing 92 et Clermont samedi soir, les Toulousains imposent leur loi et collectionnent les succès.

Du pied pour éviter l’intense défense

Les Clermontois avaient amené du sang frais dans leur composition d’équipe et positionné Damian Penaud au centre. Et il apporte quelques fulgurances dont se méfient les Toulousains. Surtout, les Auvergnats commencent par imposer la défense agressive qui leur avait souri face aux Rochelais il y a quinze jours. Mais les Toulousains sont aussi rois de l’adaptation. Avec notamment une lecture de jeu parfaite de l’ouvreur Thomas Ramos Pour éviter les montées défensives agressives de Clermont, l’ancien Columérin choisit de distiller quelques coups de patte dans le dos de la défense. L’un d’eux est à l’origine de l’essai d’Antoine Dupont car la passe au pied de l’ouvreur vers Matthis Lebel déséquilibre la défense clermontoise avant que le demi de mêlée ne vienne conclure (15e). Sur une autre diagonale de Thomas Ramos, Matthis Lebel est tout proche de marquer un nouvel essai (33e) mais le retour de Bautista Delguy le pousse à la faute de main. En deuxième période, un autre des coups de patte de l’ouvreur aboutit d’ailleurs à un essai d’Ange Capuozzo (76e).

De miettes, les Toulousains font festin

Frustrés à la pause de ne pas réussir à convertir toutes leurs offensives, les Toulousains font preuve d’un réalisme encore plus grand dans le second acte. De miettes, ils font festin. Ainsi, une passe clermontoise au milieu de terrain se transforme en un essai de 60 mètres pour Thomas Ramos (51e). Puis une combinaison lue après touche débouche sur un nouvel essai en contre pour Alexandre Roumat (66e). Avant de faire preuve d’adaptation pour parachever leur œuvre en toute fin de match. Avec un lancement de jeu derrière mêlée et une feinte de recherche de l’extérieur pour une remise à l’intérieur de Sofiane Guitoune vers Melvyn Jaminet pour une course victorieuse de l’ancien Catalan (80e). Au final, le score apparait même lourd pour des Clermontois qui peuvent regretter de ne pas avoir validé un temps fort juste avant la pause. Après un essai sur ballon porté par Adrien Pélissié (20e), ils échouent en effet juste avant la ligne d’en-but avant la mi-temps alors que le score n’est alors "que" de 20-10. Ça, c’était avant que le Stade toulousain ne déroule dans le deuxième acte et signe un 26-0 avec un Thomas Ramos excellent animateur et buteur (7/8 au pied). Avant que le Stade toulousain ne s’envole donc vers un nouveau succès bonifié 46-10. En patron qu’il est de ce début de saison !

Toulouse bat Clermont avec le bonus offensif et enchaîne un troisième succès de rang ! ?

Le film du match > https://t.co/a6Lm1IqWVK pic.twitter.com/I4ZwM3u2Ka

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) October 8, 2022