• Top 14 - Maëlan Rabut (Toulon)
    Top 14 - Maëlan Rabut (Toulon)

Fort sur les fondamentaux, Toulon écarte Lyon de sa route

Le | Mis à jour

TOP 14 - Toulon s'impose face à Lyon (21-3) en assurant l'essentiel dans son antre de Mayol pour l'ouverture du Boxing Days. Une opération comptable importante, ponctuée par un doublé de Wainiqolo pour les Varois, généreux dans leur rugby et retrouvés dans les basiques, face à des Lyonnais stériles sur leurs possessions et qui seront dépassés au classement par leur adversaire.

Les Varois avaient des choses à se faire pardonner. La dernière prestation face au Racing 92 fut jugée indigne et le temps de la réplique était survenue. Face à des Lyonnais prolifiques offensivement à l'extérieur généralement, la mission était connue. Et le Stade Mayol comprit rapidement les intentions des siens avec des offensives tranchantes dès le coup d'envoi, sous la houlette d'un Dan Biggar qui se muait en chef d'orchestre de ses troupes. Wainiqolo sera à la conclusion d'un mouvement d'envergure et une passe sautée inspirée de Sinzelle pour ouvrir les hostilités (7-0, 6 ème). De quoi donner la confiance avec des mouvements convaincants même si l'excitation semblait parfois se mêler à l'approximation dans les lancements.

Toulon se défait de Lyon grâce à une grosse première période ! ?
Le film du match > https://t.co/bWAWSKArHz#RCTLOU pic.twitter.com/EITgxFGp4a

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) December 22, 2022

Qu'importe Biggar assurait au pied cette domination d'ensemble avant que Berdeu ne lui rendre la pareille sur l'une des rares incursions des visiteurs dans le premier acte (10-3, 15 ème). Alors que les avants imposaient leur puissance sur chacune des mêlées disputées, Isa se frayait le chemin dans l'axe, la transformation fut pertinente jusqu'au doublé de Wainiqolo, qui d'un subtil crochet, mettait dans le vide la défense du LOU pour l'essai imparable (18-3, 28 ème). Lyon éprouvait les pires difficultés, en touche d'abord avec de nombreuses pertes, puis dans le jeu avec un nombre trop important de sanctions pour rivaliser dans la première période avant que Biggar ne rajoute trois points supplémentaires (21-3, 35 ème).

Toulon renoue avec le succès à Mayol en Top 14

Forts de cette avance, les hommes de Pierre Mignoni tentaient inlassablement de capitaliser. Mais c'était sans compter sur des visiteurs courageux dans les duels mais terriblement maladroits au moment de concrétiser leur domination, à l'image de Godwin qui était parvenu à franchir la ligne sans toutefois aplatir le cuir, la faute à un Varois intercalé entre le ballon et le sol. Tout un symbole. Un florilège d'actions se succédaient, près des lignes de part et d'autre. Mais les scories se multipliaient, coupant les ailes d'offensives à même de conclure certaines avancées et amenant son lot de frustration.

Le secteur de la touche fut particulièrement médiocre respectivement, mais que dire des locaux balbutiant trois ballons à 5 mètres de la terre promise, par faute de timing, communication ou bien d'une lecture de l'alignement du LOU pertinente. Malgré une dernière opportunité dans les derniers instants, le RCT ne rajoutera pas le bonus offensif dans son escarcelle, mais retrouve le sourire à domicile après une absence de succès à Mayol depuis Octobre. La suite sera une tentative de confirmation avec un déplacement à hauts risques du côté de l'Aviron Bayonnais. Quant à Lyon, c'est une rencontre au final sans saveurs particulières, où les comportements furent trop irréguliers pour renverser la table. Une réaction sera attendue dans quelques jours avec la réception de Brive au Matmut Stadium Gerland.