• Top 14 - Thomas Larenjeira, arrière et buteur du CA Brive
    Top 14 - Thomas Larenjeira, arrière et buteur du CA Brive
  • Top 14 - Thomas Larenjeira, arrière et buteur du CA Brive
    Top 14 - Thomas Larenjeira, arrière et buteur du CA Brive

Laranjeira : "Jouer contre Toulouse, c'est toucher un peu le niveau international"

Le | Mis à jour

TOP 14 - Après avoir reçu une claque à Toulon (47-0) , avec une équipe certes remaniée, les Brivistes ont essayé de vite basculer sur la réception du leader toulousain, samedi (15 heures). L'arrière et capitaine Thomas Laranjeira explique à quel point ce rendez-vous est particulier pour le groupe corrézien.

Comment sentez-vous le groupe depuis le début de semaine ?

Lundi, le retour au club a été assez compliqué parce qu'on a quand même pris une sacrée fessée à Toulon. Donc ce n'est jamais agréable de revenir dans ces conditions. Il y a eu une grosse remise en question par rapport à ce match, le temps d'une matinée pour faire tous les retours. Puis on a basculé sur la réception de Toulouse.

Surtout que ce genre d'affiche ne laisse pas trop de temps pour gamberger...

Exactement. De toute façon, nous sommes sur un bloc où nous enchaînons les matchs, où la fatigue commence à se faire ressentir avec pas mal de blessés. Il n'y a effectivement pas de temps pour gamberger, il faut surtout préparer au mieux le rendez-vous qui arrive pour être le plus performant possible. Je crois qu'on a réussi à vite basculer sur la préparation de Toulouse cette semaine. C'est un gros morceau qui vient chez nous, on le sait. Notre début de saison est assez mitigé, et on vit donc une semaine sous tension. On a un grand défi à relever.

Certains joueurs cadres ont été laissés au repos à Toulon. Cela peut-il être bénéfique ?

Avoir un week-end off fait toujours du bien, quoi qu'il arrive. On revient ensuite avec plus d'énergie sur le début de semaine. Il est important de savoir gérer son effectif et de mettre, de temps en temps, certains joueurs au repos. Là, on va affronter un Stade toulousain en grande forme, donc la fraîcheur sera importante, même si d'autres paramètres le seront aussi. Contre cette équipe, il faut que tous les voyants soient au vert.

Top 14 - Thomas Larenjeira, arrière et buteur du CA Brive
Top 14 - Thomas Larenjeira, arrière et buteur du CA Brive

Quand on affronte le leader du Top 14, la semaine de préparation est-elle différente ?

Là où ça change, c'est qu'on sent tout le monde très vite concerné. Chacun se prépare avec plus de justesse et de concentration. Individuellement, on voit bien que chaque joueur atteint plus rapidement un niveau d'exigence différent par rapport aux autres semaines. Ce que fait le Stade toulousain depuis plusieurs années, avec un groupe exceptionnel, c'est du très haut niveau. Cela oblige à avoir une exigence de travail très élevée.

Vous avez déjà subi deux défaites en trois matchs à domicile. L'objectif de lâcher moins de points à la maison vous met-il une pression supplémentaire sur les épaules ?

Il n'y a pas besoin de se le dire, cela se fait naturellement. On sait que, dans ce championnat, tous les points comptent. Surtout dans notre situation. Quand on en perd, d'autant plus à la maison, ça fait mal. Heureusement, on a réussi à récupérer des points de bonus et à aller chercher une victoire à Perpignan, ce qui nous permet de rester la tête en-dehors de l'eau. Mais on a déjà connu des faux-pas à domicile et moins il y en aura, mieux ce sera pour nous. La pression est présente mais on a l'habitude de vivre ce genre de saisons. J'espère que notre expérience va nous servir à en faire quelque chose de positif, à faire de gros matchs et à avancer.

Vous allez recevoir trois fois (Toulouse, Racing 92 et La Rochelle) lors des quatre prochaines journées. Cela peut-il marquer un tournant dans la saison ?

Le championnat est compliqué tous les week-ends. Mais il est vrai que, sur les périodes où on reçoit souvent, gagner à domicile permet de se mettre dans une situation positive et surtout de trouver de la confiance pour la suite. Là, on va recevoir trois fois, donc ce serait super de l'emporter à chaque fois, grâce à notre public qui va pousser, et d'aller faire un gros match au Stade français. Il faut chercher à être sur une bonne dynamique pour prendre un grand bol de confiance.

A titre personnel, quand on joue dans la ligne de trois-quarts, que représente le fait de défier celle du Stade toulousain ?

Affronter le Stade toulousain, c'est toujours particulier. La plupart des mecs en face sont internationaux. Dans notre groupe, peu le sont. Donc ça fait partie des moments marquants de notre carrière car, finalement, c'est toucher un peu le niveau international quand on joue contre cette équipe. C'est toujours un grand défi et la motivation est décuplée. Pour moi, c'est un réel plaisir de se mesurer à ces grands joueurs. Cela permet de se jauger.