• Top 14 - Christophe Urios et Laurent Marti (UBB)
    Top 14 - Christophe Urios et Laurent Marti (UBB)

Tensions entre Urios et Marti : le manager pourrait ne pas finir la saison à l'UBB

Par Rugbyrama
Le

TOP 14 - Depuis plusieurs mois, la situation est tendue du côté de Bordeaux-Bègles. En manque de résultat, le club girondin arrive désormais à un tournant puisque selon Sud Ouest, les relations entre Christophe Urios et son président Laurent Marti seraient plus que tendues. Le manager, sous contrat jusqu'en 2025, pourrait même quitter le club avant la fin de la saison.

Onzième du Top 14 après le premier bloc de dix matchs, l'UBB va mal sportivement. La déconvenue à Pau le week-end dernier n'arrangeant rien les choses, cela pourrait bouger du côté de Bordeaux dans les prochaines semaines, annonce Sud Ouest. Le quotidien régional dévoile des tensions entre le président Laurent Marti et son manager Christophe Urios. Le premier ne serait pas ravi que le second se concentre sur ses activités extra-sportives (vin, séminaires, RMC) plus que sur son recrutement.

Un tandem Bru-Giroud en pôle ?

Lors d'une réunion formelle, Marti aurait fait part de son insatisfaction au manager et songerait maintenant à un départ anticipé. D'autant plus qu'au niveau du recrutement, plusieurs joueurs seraient dans l'attente de savoir quel serait l'entraîneur la saison prochaine avant de s'engager. Alors pour remplacer Urios, plusieurs CV ont été étudiés, comme celui de Vern Cotter et de Gregor Townsend. Mais ce serait bien Yannick Bru qui tiendrait la corde et qui aurait été reçu par Marti ce mardi.

L'ancien entraîneur de Bayonne aurait présenté un projet dans lequel l'actuel directeur de la performance de l'équipe de France Thibault Giroud serait compris. Après son faux-départ au Racing 92, Giroud serait en quête d'un projet et s'entendrait bien avec un certain Matthieu Jalibert. Tout cela reste pour l'instant de la spéculation, puisqu'Urios a prolongé la saison dernière et est lié à Bordeaux-Bègles jusqu'en 2025. Sur l'aspect financier, l'équation semble donc complexe...