• Top 14 - La Rochelle - Teddy Thomas
    Top 14 - La Rochelle - Teddy Thomas

Thomas : "La vidéo de mercredi après le match face à l'UBB fut un électrochoc"

Le

TOP 14 - L'ailier du Stade Rochelais fut l'un des artisans du succès bonifié à Peprignan samedi soir. Auteur d'un doublé, il se félicite de l'opération comptable en réaction à la semaine dernière et l'échec cuisant face à Bordeaux-Bègles. Mais il décèle aussi des pistes d'amélioration pour la suite de la compétition avant la prochaine réception de Toulouse.

On retient le côté clinique de votre prestation ce soir ?

Après un début de match pas forcément à notre avantage, on réussit à redresser la barre rapidement. Le premier acte est plaisant sur notre capacité à scorer avec ces nombreux essais, mais par la suite on pêche sur la discipline, où les fautes se sont multipliées.

Comment vous expliquer cette deuxième période décousue ?

On les laisse trop revenir dans notre camp, face à un rugby très physique et rude que nous ont proposé les Catalans ce soir. Ce sont des choses qu'il va falloir régler rapidement afin d'éviter d'autres défaillances car on ne peut pas se permettre d'être aussi dominés sur certaines séquences.

Les résultats du multiplex de cette 14ème journée de Top 14 !! ?

Les films des matchs > https://t.co/ieq8rKHiVo pic.twitter.com/lPKps5uNXt

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) December 31, 2022

La semaine de préparation fut certainement délicate après le revers face à Bordeaux-Bègles ?

Ce n'était pas agréable c'est vrai. Mais c'était les fêtes de Noel aussi, donc ce fut l'occasion de couper momentanément avec le rugby et repartir de l'avant. On a visionné les images de cette rencontre face à l'UBB, ce fut un électrochoc. On a hissé l'implication de tout le monde et on avait peut-être besoin de ce genre de difficulté pour rebondir.

Malgré votre supériorité numérique, vous concédez beaucoup d'occasions mais vous prenez malgré tout peu de points ?

On défend fort, mais physiquement c'est dur. Si on répète ce genre de prestations dans la conservation, les corps vont s'user. Le rugby est toujours plus facile quand on a le ballon, donc ne misons pas trop sur ces qualités défensives car nous avons d'autres arguments individuels et collectifs à exprimer par ailleurs.

Vous déjouez finalement à 15 contre 14 ?

Perpignan a eu certainement ce supplément d'âme, ils sont malheureusement en bas du classement et ils venaient de perdre leur capitaine. Le rugby est un bras de fer avec un vainqueur et un perdant. Même si nous n'avions pas le temps de s'apitoyer sur leur sort, nous avons tenté de rester dans notre stratégie et de conserver le bonus offensif.

Vous êtes encore à la recherche d'une partition régulière de la 1ère à la 80ème minute de jeu ?

Nous n'avons pas de doute à avoir sur notre jeu et son contenu. Le discours à la pause était dans ce sens, mais les choses ne furent pas si simples et nous n'avons pas pu mettre en place l'intégralité de nos idées. Si on se rassure sur notre défense ce soir, cela ne sera pas suffisant par la suite.

Deux essais personnellement ce soir, toujours bon à prendre dans cette période ?

Oui, la passe au pied d'Antoine Hastoy est parfaitement exécutée, je n'ai plus qu'à m'en saisir et à aplatir. Le second provient d'une action d'éclat de Jonathan Danty, qui parvient à passer les bras en ma destination. C'est mon job de conclure ce type d'actions.