Icon Sport

Sous la pluie, Castres remporte le bras de fer face à Brive

Sous la pluie, Castres remporte le bras de fer face à Brive

Le 24/09/2022 à 18:44Mis à jour Le 24/09/2022 à 19:00

TOP 14 - Castres s’est imposé dans des conditions très humides face à Brive sur le petit score de 12-6. Une deuxième victoire, pour rappeler à tous que le vice-champion de France est reparti sur de bonnes bases en termes de combat pour cette nouvelle édition. Pour Brive, la marche était trop haute avec de trop nombreuses blessures dans son effectif et une équipe jeune et inexpérimentée.

Comme toujours, sans faire de bruit et en se montrant intraitable dans son stade Pierre-Fabre (23e victoire consécutive), Castres s’est rassuré avec une seconde victoire cette saison face à Brive. Une équipe qui pose toujours des problèmes aux Tarnais, mais extrêmement diminuée par 14 blessures avant ce déplacement. Dans des conditions loin d’être simples, Castres a réussi son test de combat et se replace au classement de Top 14 dans un match sans essai.

Sous le nuages menaçants au dessus du stade Pierre-Fabre, Castrais comme Brivistes ont profité des conditions sèches du début de rencontre, pour tenter de produire du jeu. Mais avec peu d’efficacité face à des défenses précises et bien organisées. Il a donc fallu s’en remettre aux buteurs pour faire évoluer le score dans ce premier acte relativement agréable, mais marqué par les blessures de Jérémy Fernandez et d’Enzo Hervé de chaque côté. Un peu plus indiscipliné, par le jeu de la pression adverse, ce sont les brivistes qui ont donné plus d’opportunités à Julien Dumora, buteur du jour dans les rangs tarnais. Avec un avantage de 9-3, Castres se montrait alors plus ambitieux, en allant chercher les touches pour tenter de faire le premier break. Mais à deux reprises, l’alignement briviste s’est montré impérial dans ses 5 mètres, privant les locaux d’un premier essai dans cette rencontre. Bien que bousculé, Brive a résisté, basculant à la pause avec seulement 6 points de retard au tableau d’affichage.

Enzo Hervé, 15e blessé de l’effectif briviste

Avec un effectif fortement remanié, par la force des très nombreuses blessures de son effectif, Brive s’en est alors remis à Tom Raffy, jeune ouvreur de 18 ans et pur produit de la formation corrézienne. Touché à la jambe, Enzo Hervé retrouvait pourtant une place de titulaire pour la première fois de la saison, mais devenait le 15e joueur corrézien sur le flanc, soit une équipe entière... Raffy qui inscrivait ses premiers points en Top 14 dès la reprise du jeu, ramenant son équipe à trois petits points (9-6, 43e minute). Alors que la pluie commençait à s’abattre sur le pré, Brive se montrait courageux et accrocheur. Mais le jeu perdait clairement en qualité et les en-avants se multipliaient, pour couper plus encore le rythme d’une rencontre déjà très hachée.

Alors que la mêlée briviste commençait à souffrir, Dumora manquait deux pénalités sur trois tentatives et ne parvenait pas à donner plus de 6 points d’avance à son équipe (12-6, 55e minute). Si les Limousins ne parvenaient quasiment jamais à sortir de leur camp, il faisait montre de beaucoup de solidarité en défense pour rester à distance respectable dans cette rencontre. Brive, qui à la sirène aurait même pu se voir récompenser d’un bonus défensif, mais sur une pénalité de plus de 40 mètres, Raffy manquait la cible et mettait fin à une bouillie de rugby, diluée dans l’intensité d’un combat féroce. Malgré cette courte victoire, Castres pouvait se montrer tout de même ravi d’être sorti sans dommage d’un match piège par excellence.

Au terme de cette rencontre, Brive fait donc une mauvaise opération avec une troisième défaite en quatre journées. Le CAB rentre donc le rang au classement (11e avec 7 points) avant les deux dernières rencontres du week-end. Les Zèbres vont maintenant accueillir Bayonne la semaine prochaine dans un match déjà crucial dans la course au maintien. Pour le CO en revanche, c’est une deuxième victoire cette saison, qui replace le vice-champion au classement (8e avec 8 points). Les joueurs de Pierre-Henri Broncan, ont maintenant l’occasion de lancer une série positive pour affirmer leurs ambitions, avec un déplacement à Perpignan, lanterne rouge de ce Top 14.

Contenus sponsorisés