• Top 14 - Jason Robertson (Bayonne)
    Top 14 - Jason Robertson (Bayonne)
  • Gaetan Germain - Bayonne
    Gaetan Germain - Bayonne
  • Top 14 - Camille Lopez et Maxime Machenaud (Bayonne)
    Top 14 - Camille Lopez et Maxime Machenaud (Bayonne)

Robertson ou Bogado en 15, un joker attendu : Bayonne se réorganise après la blessure de Germain

Le | Mis à jour

TOP 14 - L’absence, jusqu’à la fin de la saison, de l’arrière et buteur de l’Aviron bayonnais, Gaëtan Germain, va forcer le staff à revoir ses plans, à la fois au niveau du triangle derrière mais aussi pour la gestion du tir au but.

La nouvelle est tombée lundi, aux alentours de midi. Comme le laissaient craindre les images après sa sortie du terrain à un quart d’heure de la fin du match, samedi à Montpellier, Gaëtan Germain, touché au genou droit et victime d’une rupture totale du ligament croisé antérieur, va être absent entre six et neuf mois. Il manquera, de fait, la fin de saison de l’Aviron bayonnais et ne retrouvera pas les terrains avant le milieu de l’été 2023.

Avant tout, cette blessure est un coup dur pour l’arrière de 32 ans, tant il enchaînait les bonnes prestations au fond du terrain depuis plusieurs mois. On pense, ici, à la finale de Pro D2 où son pied droit avait fait mal au Stade montois ou, plus près de nous, aux copies qu’il avait rendues face à Perpignan (19 points marqués sur les 24 inscrits par son équipe) ou Toulouse (21 sur 26).

Gaetan Germain - Bayonne
Gaetan Germain - Bayonne

Mais de toute évidence, l’absence longue durée de Gaëtan Germain est aussi une tuile pour le collectif bayonnais et le fond du terrain ciel et blanc. "Gaëtan va nous manquer, regrette Gérard Fraser, l’entraîneur des arrières de l’Aviron. Il réalisait un très bon début de saison. Après, je pense qu’on a assez d’expérience, à d’autres postes clés, pour combler son absence."

Lopez ou Machenaud sont aussi des buteurs de qualité

Avec 133 points inscrits (trois essais, trente pénalités, quatorze transformations), l’ancien joueur du CA Brive (2013-2018) partageait, avec l’Écossais Finn Russell, le fauteuil de meilleur réalisateur du Top 14. En son absence, l’Aviron va devoir se trouver un nouveau buteur.

Dans les rangs bayonnais, Thomas Dolhagaray, Jason Robertson, Camille Lopez et Maxime Machenaud ont la capacité d’endosser cette responsabilité. Mais les deux premiers cités jouent peu. Les deux derniers sont des buteurs fiables, ils ont souvent assumé ce rôle lorsqu’ils jouaient à Clermont et au Racing.

Top 14 - Camille Lopez et Maxime Machenaud (Bayonne)
Top 14 - Camille Lopez et Maxime Machenaud (Bayonne)

Depuis le début de la saison, Machenaud (4 titularisations) alterne au poste avec Rouet (5 titularisations), alors que Lopez a attaqué toutes les parties à domicile. "On verra, selon la composition, qui bute, annonce Gérard Fraser. Max et Camille ont buté pendant des années en Top 14. Jason a fait un 3/4 à Clermont. Il est un buteur fiable. C’est aux joueurs de discuter de ce point."

Robertson et Bogado en choix numéro un à l’arrière

L’autre chantier, pour le staff bayonnais, va être de décider quel joueur occupera le poste d’arrière samedi face au LOU, puis jusqu’à la fin de la saison. La seule fois où Germain n’a pas joué, cette année, c’est Yohan Orabé (20 ans), qui a été titulaire au fond du terrain, mais le jeune souletin était sorti commotionné après vingt-cinq minutes de jeu. D’ailleurs, il n’a disputé qu’un match de Top 14 dans sa carrière. Dans son effectif, l’Aviron compte deux autres arrières de formation. Il s’agit d’Arnaud Erbinartegaray (22 ans) et Tom Spring (20 ans). Comme Orabé, ils ont peu d’expérience au haut niveau.

Parmi les joueurs plus aguerris aux joutes du Top 14 et qui peuvent couvrir le fond du terrain, Jason Robertson et Martin Bogado sont des options possibles pour enfiler le numéro quinze lors des prochaines semaines. La piste Rémy Baget n’est, à ce jour, pas envisagée, même si le staff ne s’interdit pas de faire basculer l’ailier à l’arrière sur des fins de matchs. "Jason est polyvalent, rappelle Gérard Fraser. Il est rentré à l’arrière à Montpellier, a basculé à ce poste à Clermont. Derrière lui, nous avons Martin Bogado. Il possède un pied droit puissant, avec une certaine longueur. Même s’il n’a joué qu’à l’aile avec nous, il a été recruté pour couvrir les deux postes."

Un joker va arriver

Bogado, qui s’est engagé jusqu’au 2 janvier à l’Aviron, en tant que joker médical d’Arthur Duhau, quittera le Pays basque dans un mois, malgré la proposition de prolongation faite par le club. L'Aviron devra alors composer avec Pourailly, Jacquelain, Baget, Duhau et les jeunes Hannoun, Orabé, Spring et Erbinartegaray pour former son fond du terrain. Dès lors, le club basque s’est mis à la recherche d’un joker médical pour la fin de saison.

Il devrait s’agir d’un joueur étranger. "Nous cherchions déjà quelqu’un par rapport au départ de Bogado, indique Philippe Tayeb, le président de l’Aviron. Bien entendu, nous n’avions pas prévu que Gaëtan Germain se blesse, mais le responsable recrutement, Gerard Fraser et Grégory Patat avaient commencé à regarder des profils. Nous avons relancé des pistes pour qu’il arrive le plus rapidement possible". En revanche, un retour en cours de saison de Kaminieli Rasaku, prêté au Stade montois le mois dernier, n’est pas envisagé.