• Top 14 - Toulon - Pierre Mignoni
    Top 14 - Toulon - Pierre Mignoni

Mignoni : "Nous avons manqué de précision et de rigueur pour tuer ce match"

Le | Mis à jour

TOP 14 - Le directeur du rugby du RCT a regretté que son équipe, qui menait 0-13 après un quart d’heure de jeu, n’ait pas réussi à l’emporter sur la pelouse de Jean Dauger (23-18).

Pierre, quelle est votre première réaction après ce bonus défensif ramené de Bayonne ?

Déjà, il faut féliciter les Bayonnais, qui sont revenus dans le match. J’aurais aimé qu’on ne prenne pas d’essai sur cette première mi-temps. Il a remobilisé l’Aviron, ça s’est vu. Surtout, notre entame de deuxième mi-temps n’a pas été comme elle devait être. C’est dommage.

Êtes-vous frustré ?

Oui, je suis très frustré, mais il faut féliciter les Bayonnais. On savait que c’était un gros challenge, pour nous, de gagner ici. Comme vous l'avez dit, nous avons pris un point de bonus. C’était important de prendre un point quand même. Je crois que ça ne suffit pas pour que l’on gagne aujourd’hui. On le sait. C’est dommage.

Comment expliquez-vous la faille de la conquête ?

La conquête a été très bonne en défense. Nous avons bien défendu en l’air, pas trop mal en bas. Franchement, c’était bien. La conquête, ce n’est pas que l’attaque. Je pense que nos choix des zones de sauts étaient bons. Mais effectivement, nous avons manqué de munitions pour remporter ce match un peu plus sereinement. Malgré ça, il me semble que l’on a encore quelques opportunités pour essayer de tenir le ballon. On s’est fait gratter des ballons parce qu’on s’est un peu isolé dans notre jeu. Les Bayonnais en ont profité. Malgré la conquête, je pense qu’on doit faire aussi mieux pour conserver notre ballon.

Bayonne renverse Toulon et reste invaincu à Jean-Dauger !! ?#ABRCT #TOP14

Le film du match > https://t.co/94VVw0Rq8T pic.twitter.com/SwwoYV2D4s

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) December 31, 2022

Pierre, cette équipe de Bayonne surprend de moins en moins, non ?

Je ne suis pas le coach de Bayonne. Je les félicite pour leur match. Ils auraient pu craquer à un moment donné, mais ils n’ont pas craqué et sont revenus. Ici, c’est une ambiance très formidable. Nous nous attendions à ça, mais il faut qu’on fasse plus, il faut qu’on ait confiance en nous. Franchement, on peut bien mieux faire et il ne faut pas avoir peur de bien faire. J’ai le sentiment, de l’extérieur, qu’on est là, un peu entre deux, alors qu’il faut continuer à mettre la pression sur cette équipe. Bayonne est une très belle équipe. Avec tout le respect que j’ai pour eux, ils méritent leur place, mais on peut et on doit faire mieux. Sur le peu de ballons qu’on a dynamisés, on les a mis à mal. Nous avons manqué de précision et de rigueur pour, peut-être, tuer ce match.

Pensez-vous que Bayonne peut se mêler à la lutte au top six ?

Bien sûr. Nous sommes sur le premier match de la phase retour et les Bayonnais sont là. Il en reste douze. Mais ce qui m’intéresse, c’est ce que nous allons faire sur les douze prochains matchs. Et croyez-moi qu’on va s’entraîner très dur pour que notre attitude et notre jeu sans ballon soient encore bien meilleurs.

Qu’avez-vous pensé du retour de Duncan Paia’aua ?

C’est un joueur qu’on n’a pas eu depuis le début de la saison, derrière. Il a eu des blessures à répétition. C’est une bonne chose, pour nous, qu’il soit là. Forcément, il a manqué de rythme, c’est pour ça qu’on l’a sorti. Mais on sait très bien le joueur qu’il est. Lui aussi, à l’image de l’équipe, il faut qu’il monte. Il ne faut pas qu’il se satisfasse de ça. Il est capable de mieux faire.