• Top 14 - Ronan O'Gara (La Rochelle)
    Top 14 - Ronan O'Gara (La Rochelle)

Personnage controversé, O'Gara n'en reste pas moins un gagnant

Le

TOP 14 - Joueur puis entraîneur surdoué, Ronan O'Gara est un homme obsédé par la victoire. Celui qui a amené La Rochelle au sommet de l'Europe est un personnage clivant du championnat de France mais a su imposer sa méthode intransigeante en Charente-Maritime. Sa prolongation, qui vient d'être actée par le club rochelais, est donc une très bonne nouvelle pour les Jaune et Noir.

Il n'y avait qu'à écouter la standing ovation du stade Marcel-Deflandre, après la rencontre face à Castres, pour se rendre compte à quel point Ronan O'Gara est adulé du côté de La Rochelle. Rien d'étonnant, lorsqu'on sait tout ce qu'à amené celui qui va ,selon nos informations, prolonger son contrat avec La Rochelle.. Arrivé en 2019, c'est d'abord aux côtés de Jono Gibbes qu'il avait hissé les Maritimes en finale de la Champions Cup et du Top 14 en 2021. Un an plus tard, O'Gara avait ensuite pris seul les rênes du club, afin de l'amener au sommet et de devenir champion d'Europe en 2022. Un résultat loin d'être anodin, qui est le fruit d'un état d'esprit de champion cultivé par l'Irlandais et transmis à un groupe en constante progression. Avec O'Gara à sa tête, on peut même clairement affirmer que La Rochelle a changé de dimension.

Le peuple @staderochelais aime Ronan O'Gara ??

▶️ https://t.co/hYd4BeBuWn pic.twitter.com/4AZQ3UlcW6

— CANAL+ Rugby (@CanalplusRugby) November 26, 2022

Si le club avait déjà, par deux fois, atteint les demi-finales du Top 14 avant son arrivée, jamais ils n'avaient été pour autant parmi les favoris pour le titre. Ce n'est que lors de son arrivée que le projet de jeu rochelais explosa et que les Maritimes furent amener à réellement jouer les premiers rôles en championnat et en coupe d'Europe. "Il n’y a aucun passe-droit, avec Ronan. C’est la raison pour laquelle les joueurs adhèrent, confiait à Midi Olympique Brice Dulin au moment d'évoquer les raisons de la réussite de son entraîneur. Au Racing, il pourrissait tout le monde de la même façon et ça nous aidait à être meilleurs, je crois". À La Rochelle également donc, la méthode O'Gara fonctionne. Intransigeant, il pousse à l'extrême l'obsession de la gagne, au point même d'épuiser certains joueurs, incompatibles à son fonctionnement. "Quand tu as un mec qui n'attend que tu te loupes et qui te détruit à longueur de journée, forcément tu es moins en confiance", avait par exemple asséné Jules Plisson il y a quelques semaines.

Un personnage clivant

Ancien joueur d'exception au Munster, province avec qui il a tout gagné, l'ancien ouvreur du XV du Trèfle assume lui son caractère : "Moi, je suis dans le sport pour gagner et je sais quels sacrifices cela suppose. Après avoir perdu mes deux premières finales avec le Munster (2000 et 2002), j’ai dû attendre six ans avant de remporter la Coupe d’Europe. Chez nous, on dit que ce ne sont pas les deux heures d’entraînement qui comptent, mais les vingt-deux suivantes… Cela implique, pour les joueurs, des sacrifices permanents. As-tu fait une séance vidéo supplémentaire ? As-tu été voir les kinés pour te faire masser ? T’es-tu assez étiré ? Ce travail individuel est capital." Brice Dulin louait de son côté le management de son entraîneur : "Ronan sait comment me piquer pour tirer le meilleur de ma personne et tous les deux, on sait s’enfermer dans un bureau pour crever l’abcès, quand le besoin s’en fait sentir. C’est sain, j’aime ça."

Personnage clivant de ce championnat, O'Gara est aussi un de ces entraîneurs adepte du trash talk, qui s'est retrouvé au milieu de nombreuses querelles entre techniciens. En début de saison, c'est son comportement auprès des arbitres qui est particulièrement ciblé. Mais cela fait partie du personnage, davantage reconnu pour ses résultats sportifs avec La Rochelle. Ce n'est pas pour rien si la sélection anglaise et la sélection irlandaise ont tenté de le séduire récemment. Mais finalement, il devrait rester fidèle à La Rochelle et poursuivre son ambition : tout gagner, à commencer par le championnat de France.