• Top 14 - Perpignan
    Top 14 - Perpignan
  • Top 14 - UBB - Matthieu Jalibert
    Top 14 - UBB - Matthieu Jalibert
  • Top 14 - Jake McIntyre (Perpignan)
    Top 14 - Jake McIntyre (Perpignan)

Perpignan ne lâche rien et s’offre le scalp de l’UBB au bout du suspense

Le | Mis à jour

TOP 14 - Perpignan s’est offert le scalp de l'UBB sur sa pelouse (23-20). Une victoire au bout du suspens, qui permet aux Catalans de ne pas se laisser décrocher dans la course au maintien. Pour les Girondins, c’est une nouvelle contre performance à l’extérieur, qui démontre que le choc psychologique de l’éviction de Christophe Urios, n’a pas encore eu les effets attendus.

Il ne suffit pas de se séparer de son entraîneur pour être sûr de remporter le match d’après. C’est en tout cas ce qui est arrivé à l’UBB cette après-midi dans le toujours brûlant stade Aimé-Giral, où il fallait bien plus qu’un simple choc psychologique pour envisager de conquérir enfin une première victoire à l’extérieur. Vaincu par la furia catalane, l’UBB reste scotché dans le bas du classement et voit ainsi se rapprocher une USAP, qui est bien décidée à s’accrocher dans la lutte pour le maintien.

Dans le sillage d’un Mathieu Jalibert incisif, l’UBB a fait le nécessaire pour rapidement forcer le verrou, dès le début de la rencontre. Une première pénalité jouée en touche, puis une seconde à la main, et c’est le puissant pilier Ben Tameifuna qui ouvrait le score en moins de 10 minutes (0-7, 9e minute). Privé de ballon en début de rencontre, l’USAP profitait de sa première véritable occasion pour obtenir une pénalité, réussie par Tedder, et ainsi réduire l’écart (3-7, 21e minute).

Mais la pression était clairement bordelaise dans ce début de rencontre, et après un gros ballon porté, Jalibert inscrivait le second essai du match, sur un jeu au pied pour lui-même imparable (3-14, 25e minute). Un break de courte durée, et qui sonnait la révolte catalane, avec dans la foulée une action limpide, et conclue dans un trou de souris par Afusipa Taumoepeau, pour le plus grand plaisir du public d’Aimé-Giral (10-14, 29e minute). Seul point-noir de la première période côté aquitain, la sortie sur blessure de Moefana touché à une épaule, ne semblait alors pas faire trembler les visiteurs.

Top 14 - UBB - Matthieu Jalibert
Top 14 - UBB - Matthieu Jalibert

Pourtant, en fin de première période sur une longue action, Perpignan parvenait à prendre pour la première fois l’avantage au score, avec un essai en bout de ligne de Tristan Tedder, agrémenté d’un carton jaune pour Marais sur une accumulation de fautes. Mais Bordeaux virait finalement en tête à la pause avec une ultime pénalité de Jalibert, pour ponctuer une première période très ouverte et agréable à suivre (15-17).

Un caractère remarquable et une conquête solide, pour ne jamais se laisser décrocher

Dès le début du second acte, les deux équipes se sont livrés un duel intense pour l’occupation et la possession. A ce petit jeu, Bordeaux s’appuyait sur son avantage en ballon-porté pour s’installer dans le camp adverse et provoquer des fautes. Un placage à retardement d’Acebes donnait une pénalité et un avantage numérique aux visiteurs (15-20, 54e minute), qui n’arrivait plus à faire autant de différence qu’en début de rencontre. La faute à une conquête défaillante, surtout en touche, mais aussi à un adversaire que ne lâchait décidemment rien.

Car en face, Perpignan se montrait toujours aussi accrocheur et reprenait espoir avec une pénalité et un carton jaune contre Douglas, pour un placage trop haut (18-20, 60e minute). Porté par son public, Perpignan se lançait alors dans un temps fort et manquait de peu de reprendre l’avantage sur un essai refusé à McIntyre, pour un en-avant préalable de De la Fuente. Ce qui n’empêchait pas l’USAP d’insister encore et encore pour tenter de forcer la décision dans une fin de rencontre à suspens, où Tilsley profitait d’un bon décalage pour redonner l’avantage aux siens dans le "money-time" (23-20, 73e minute).

Top 14 - Jake McIntyre (Perpignan)
Top 14 - Jake McIntyre (Perpignan)

Insuffisant en mêlée et emportée par la furia catalane, l’UBB profitait tout de même d’un dernier turnover pour s’offrir une balle de match. Cordero passait proche de l’essai de la victoire, mais se voyait mordre la ligne de touche. Une longue séquence plus tard, terminée par un choc tête contre tête de Jalibert avec Shields (carton jaune), et un ultime lancer manqué par Maynadier, offraient une victoire capitale dans la course au maintien à des Arlequins qui avaient plus envie de gagner que leur adversaire du jour.

Après cette rencontre, c’est donc l’USAP qui réalise la meilleure opération en restant aux contacts des équipes hors de la zone dangereuse. Perpignan reste tout de même à la place de barragiste (13e avec 18 points). Les joueurs catalans vont enchaîner avec un autre match difficile la semaine prochaine et un déplacement à Toulouse, leader du championnat. Pour Bordeaux-Bègles, c’est donc un nouveau camouflet à l’extérieur, qui scotche un peu plus encore les Aquitains au classement (11e avec 21 points). Il va donc maintenant falloir réagir vite, s’il en est encore temps, avec la réception de Brive le week-end prochain.

Tous les scores du multiplex de Top 14 ! Avec la fessée rochelaise face à Castres !

Tous les comptes rendus > https://t.co/1WWjkxcy41 pic.twitter.com/YfSrBxETh4

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) November 26, 2022

Plus d'informations à suivre...