• Top 14 - La Section paloise reçoit l'Aviron bayonnais dans cette 13ème journée
    Top 14 - La Section paloise reçoit l'Aviron bayonnais dans cette 13ème journée

Pau et Bayonne se quittent sur un match nul au Hameau

Par Rugbyrama
Le | Mis à jour

TOP 14 - Dans un match emballant, Pau et Bayonne ont partagé les points au classement (22-22). À la sirène, sur une pénalité, Thibault Daubagna a vu le ballon heurté le poteau. L'Aviron continue sa fantastique marche en avant dans ce Top 14, et Pau s'éloigne prend onze points sur la zone rouge.

Dans une rencontre marquée par l’identité, les Béarnais ont frappé les premiers ! Coup sur coup, Robson a fait parler sa malice avec du jeu au pied derrière le rideau de l’Aviron. À chaque fois, l’Anglais a trouvé un partenaire avec Gailleton (3e, 7-0), plus rapide à la course que ses adversaires, et Colombet (8e, 14-3), qui a profité d’une mésentente entre Bogado et Erbinartegaray.

Grâce à la botte de Lopez, Bayonne est resté proche de son hôte (19e, 14-9). Mis en difficulté par la réaction des Basques, les Palois ont fait preuve d’une forte indiscipline (sept fautes en première période) : Auradou (19e) et Manu (24e) ont laissé leurs partenaires en infériorité numérique.

Logiquement, les équipiers de Cassiem en ont profité. À la suite d’une action confuse, où le rugby a laissé sa place aux échauffourées, Rouet s’est échappé proche d’un ruck. Le demi-de-mêlée a tapé un coup de pied à suivre. À la course, Erbinartegaray a planté son premier essai en professionnel (24e, 14-16).

Malins, les Palois ont calmé le tempo de cette rencontre. Après une pénalité de Zack Henry pour reprendre le score (32e, 17-16), Gailleton a profité d’un travail remarquable de Robson, qui a navigué dans la défense bayonnaise, pour marquer un doublé en coin (38e, 22-16). Un régal de première période !

Daubagna et Lopez manquent la gagne

Au sortir des vestiaires, les deux équipes ont décidé de resserrer la rencontre. D’un hourra rugby, le match est tombé dans un faux rythme. À ce jeu de dépossession, Bayonne s’est montré beaucoup plus précis grâce à l’expérience combinée de Rouet, Machenaud et Lopez. Ce dernier a sanctionné l’indiscipline paloise (55e et 61e, 22-22).

Dans une fin de rencontre irrespirable, au Hameau, Lopez et Daubagna ont eu la pénalité pour remporter la mise. À 40 mètres, en coin, le buteur de l’Aviron, encore très bon, a connu son seul et unique échec (72e, 22-22). Le ballon a été trop court de deux mètres.

À la sirène, Thibault Daubagna, tout juste entré en jeu, a également tenté une pénalité difficile. À 35 mètres, en coin, le demi-de-mêlée a heurté le poteau (80e, 22-22). Il était effondré à la fin de la rencontre : "On reste solidaire et c’est pour ça qu’on est tous allés le voir, a assuré Gailleton au micro de Canal +. On a eu énormément d’occasions pour gagner ce match. On doit relever la barre de manière collective." Pour le dernier match de l’année civile, Pau (11e) se rendra au Stade Français Paris. L’Aviron Bayonnais (6e) tentera de continuer sa moisson de victoires à Jean-Dauger face au Rugby Club toulonnais.