• Champions Cup - Racing 92 - Le Garrec
    Champions Cup - Racing 92 - Le Garrec

Le Garrec : "Les cadres ont pris la parole cette semaine"

Le | Mis à jour

TOP 14 - Ce samedi, le Racing 92 se déplace sur le terrain du Castres olympique pour le compte de la quatorzième journée de championnat. Une semaine après la débâcle et la lourde défaite face au Stade français (48-10), les Racingmen doivent relever la tête. Pas une mince affaire, même si les cadres franciliens ont pris la parole pour rassurer le groupe.

Dans le rugby, il est parfois possible de passer complètement à côté de son match. Sans véritablement d’explication, une équipe se liquéfie, oublie son jeu et subit les vagues de son adversaire. Ce sentiment, le Racing 92 l’a vécu samedi dernier sur sa pelouse de la Paris La Défense Arena face au Stade français. Presque cinquante points encaissés qui font tâche au cœur d’une première partie de saison de championnat plutôt réussie.

Alors les fêtes de Noël passées, les Ciel et Blanc ont retrouvé le chemin de l’entrainement ce mercredi. Une séance qui a tout d’abord commencé par des prises de parole de la part du staff, mais aussi de certains joueurs : "Les cadres ont pris la parole cette semaine, avoue Nolann Le Garrec. C’était important pour tout le groupe de se resserrer et de repartir au combat pour préparer au mieux ce déplacement à Castres."

Des discours simples et efficaces à en croire les propos du jeune demi de mêlée racingman : "On s’est tout simplement dit qu’il fallait réagir, que notre prestation face au Stade français n’était pas digne de notre club. Cela peut arriver de passer à côté d’une rencontre, le plus important est de démontrer tout notre caractère ce week-end en montrant un bien meilleur visage. On s’est tous remis en question, il faut désormais répondre sur le rectangle vert."

? Le Stade français écrase complètement le Racing 92 dans le derby et s'empare de la deuxième place ! ✌️

Le film du match > https://t.co/UgpZ7TgCZm pic.twitter.com/Z6oHwmJVfB

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) December 24, 2022

Castres, loin d’être un cadeau

Vous conviendrez qu’à l’heure actuelle, il y a beaucoup mieux que le Stade Pierre-Fabre pour réagir après une déculotté. Et pourtant, ce sont bien les Castrais que vont défier les Franciliens ce samedi soir. Une rencontre qui s’annonce âpre et disputée comme l’explique Nolann Le Garrec : "On connaît très bien cette équipe du CO. Ce sera très compliqué de gagner dans le Tarn. Il faudra être très costaud en conquête et présent dans le combat si l’on veut ramener quelque chose à Nanterre."

Castres est invaincu depuis plus de deux ans sur son terrain. Alors pour faire tomber les derniers finalistes du Top 14, le Racing 92 pourra s’appuyer sur son attaque de feu, la meilleure du championnat (366 points inscrits) après treize journées. "Offensivement, il est vrai que l’on produit énormément de jeu, se réjouit Le Garrec. On tente de mettre du volume et de déplacer le ballon. Ça ne paye pas tout le temps, mais c’est agréable de jouer ce rugby."

Actuels troisièmes au classement, les Racingmen ne sont pas sous pression. Néanmoins, ils seraient bien inspirés d’arracher des points de leur déplacement dans le Tarn, avant de se déplacer à Montpellier. Programme chargé.