Icon Sport

Montpellier s'impose sur le fil face à Brive

Montpellier s'impose sur le fil face à Brive
Par Rugbyrama

Le 17/09/2022 à 18:51Mis à jour Le 17/09/2022 à 19:10

TOP 14 - Les Montpelliérains se sont fait peur mais ont finalement assumé leur statut de champion. Malmenés par les Brivistes, les Héraultais se sont imposés (24-31) grâce à deux essais de Mercer et Van Rensburg. Le CAB n'a pas pu concrétiser sa balle de match en fin de rencontre.

Pour cette troisième journée de Top 14, la dernière avant l’automne, Brive s’est incliné une deuxième fois dans son antre de Domenech face au champion de France Montpellier sur le score de 26-31 (bonus défensif). Une première victoire à l’extérieur pour rappeler à tous que le champion de France est reparti sur de bonnes bases pour cette nouvelle édition du championnat. Les Héraultais ont encore et toujours faim de victoires.

Et pourtant Brive fut un rude adversaire... Dans une ambiance encore une fois superbe dans le stade Amédée-Domenech et poussé par son fidèle public, Brive comptait sans doute trop d’absences pour pouvoir rivaliser avec la nouvelle valeur étalon du championnat de Top 14. Le champion de France Montpellierain, fort de son nouveau statut, s’est imposé malgré la très belle copie des Coujoux, avec autorité également. Le champion semble bel et bien être un prétendant évident à sa propre succession.

Un MHR qui a commencé la rencontre idéalement, en inscrivant d’entrée 8 points, d’abord par une pénalité de Carbonel, puis sur un essai de Vincent Rattez. Sur un jeu au pied de pression d’Aprasidze, Laranjeira laissait échapper le ballon, que Mercer a bonifié en mettant son équipe dans l’avancée. Quelques passes sur l’aile plus tard, Rattez profitait du décalage pour faire un premier break (0-8, 7e minute).

Vincent Rattez (Montpellier)

Vincent Rattez (Montpellier)Icon Sport

Mais sans paniquer, Brive a réagi rapidement, sur une pénaltouche jouée par les avants dans un premier temps, avant que le jeu ne parte au large, où Laranjeira franchissait victorieusement la ligne d’en-but, malgré un dernier ballon à la limite de l’en-avant (7-8, 13e minute). Malgré son départ poussif, le CAB inscrivait même un deuxième essai sur une action aux multiples temps de jeu.

En alternant jeu au ras, puis au large, c’est Abraham Papali’i qui donnait pour la première fois l’avantage aux siens (14-8, 20e minute). Montpellier remettait alors la pression et provoquait deux fautes de Delannoy, pour revenir au tableau d’affichage, avec la botte sûre de Carbonel (14-14, 28e minute). Dans un premier acte intense, les buteurs continuaient de jouer leur rôle en profitant des fautes adverses pour sceller le score à 20-17 à la pause.

Thomas Laranjeira, héros malheureux malgré son 100 % de réussite au pied

Toujours aussi généreux, les Coujoux empêchaient leur adversaire de sortir de leur camp en début de seconde période et pouvaient s’appuyer sur la botte de leur buteur Thomas Laranjeira, pour faire fructifier une nouvelle faute adverse. Mais malgré une domination constante des Zèbres, le score ne dépassait jamais 6 points d’écart, laissant les locaux sous la menace d’une fulgurance adverse.

Avec 5 changements peu avant l’heure de jeu, Philippe Saint-André espérait apporter de la fraîcheur à son équipe, qui en manquait cruellement depuis la reprise. Une initiative qui permettait aux visiteurs de reprendre l’avantage sur une action conclue par Mercer, et où Karkadze recevait un carton jaune pour une faute grossière dans un maul (23-24, 65e minute). Il fallait alors un coup du sort pour faire définitivement basculer la rencontre.

Top 14 - Thomas Laranjeira (Brive).

Top 14 - Thomas Laranjeira (Brive).Icon Sport

Un coup de pied de dégagement contré de Laranjeira, que Van Rensburg transformait en essai, pour donner 5 points d’avance aux siens à 8 minutes du terme de la rencontre (26-31), et durant la période d’infériorité numérique des brivistes. Dans une fin de match étouffante, avec le carton jaune de Carbonel, et après 6 minutes de temps additionnel, le MHR arrachait le tout dernier ballon ne laissant finalement pas mieux que le bonus défensif à son hôte du jour.

Au terme de cette rencontre, Brive fait une mauvaise opération avec une deuxième défaite à domicile en trois journées. Le CAB rentre donc le rang au classement (6e avec 7 points) avant les deux dernières rencontres du week-end. Les Zèbres vont maintenant devoir se rendre à Castres la semaine prochaine pour affronter l’autre finaliste de la saison dernière.

Pour le MHR en revanche, c’est donc une première victoire à l’extérieur cette saison, qui replace le champion en titre dans la bonne partie du classement (3e avec 9 points). Les joueurs de Philippe Saint-André, ont maintenant l’occasion de confirmer leur série de deux victoires, avec la réception de Pau pour la 4e journée.

Contenus sponsorisés