Icon Sport

Montpellier facile face à Pau, Ngandebe voit double

Montpellier facile face à Pau, Ngandebe voit double

Le 24/09/2022 à 18:49Mis à jour Le 24/09/2022 à 19:30

TOP 14 - Le MHR a assuré le spectacle offensif sur sa pelouse pour briguer les cinq points face à une équipe paloise très indisciplinée (43-17). Le champion de France a assuré une supériorité physique détonnante.

Le GGL Stadium aura vécu un samedi satisfaisant. Les supporters montpelliérains ont assisté à une partie à sens unique, qui a souri rapidement à ses joueurs. Souvent en difficulté face à la Section paloise sur les dernières saisons, le MHR a vécu cette fois-ci une après-midi maîtrisée. Grâce à sa force collective et athlétique, mais aussi en profitant des multiples fautes béarnaises, qui avaient procédé à un turn-over après leur exploit face à Toulouse

D’entrée, les hommes de Philippe Saint-André, avec à la baguette leur transfuge de ProD2 Léo Coly, ont mis du tranchant dans leur attaques. Dans l’alignement en touche et en mêlée, Pau se voit vite sanctionné. Foursans ouvre le score (3-0,4’). Coly punit ensuite les initiatives paloises. Après une interception de Garbisi, le MHR écarte, Darmon retrouvé l’Italien qui n’a plus qu’à retrouvé, façon Antoine Dupont, un Léo Coly au soutien à l’intérieur (10-0,16’).

Les locaux accélèrent, Ngandebe y compris. L’ailier, servi après un décalage en bout de ligne, joue les funambules et aplatit en évitant la touche malgré le retour adverse (17-0, 22’). Cette première demi-heure, hachée et à sens unique, fait finalement place à une rébellion paloise. Après une pénalité de Daubagna, Gailleton joue les perce-murailles dans l’axe et s’arrache, faisant exploser Foursans au contact, pour réduire la marque (17-10, 37’). Mais le MHR ne comptait pas rentrer aux vestiaires avec une si légère avance. Sur une dernière attaque explosive, Dakuvaqa casse pas moins de cinq plaquages, avant d’être stoppé dans les 22 mètres. Au relais, Ngandebe décale parfaitement Foursans pour atteindre un score plus propre à la physionomie de la première période (24-10, m-t).

Endurant, le MHR carbure

Le MHR cherche à sécuriser son point de bonus offensif. Les entrées de Forletta et Verhaeghe ravivent la flamme, après des premières minutes ronronnantes au retour des citrons Zegheur laisse les Béarnais à 14 pendant 10 minutes (49’), Pau le paye cash.

L’incontourbable Dakuwaqa profite d’une magnifique percée de son capitaine Camara pour conclure le travail en position d’ailier (31-10,56’). Déjà dans le bonus, le MHR continue à acculer son adversaire, qui, s’il ne rechigne pas dans ses tâches défensives, manque de munitions offensives. Rattez crucifie Henry en un-contre-un et aggrave la marque (38-10, 66’).

Et si Pau sauve l’honneur par Jordan Joseph, (38-17, 78’), le dernier mot revient à Montpellier dans une partie où les Montpelliérains ont assis leur supériorité sur tous les plans. Après une belle course de Darmon, Ngandebe est servi en bout de course, bat Colombet à la course et conclut en coin l’orgie offensive des siens. Ses premiers essais…et son premier doublé cette saison! Montpellier, irrésistible cet après-midi, malgré l’absence de plusieurs cadres (Willemse, Bécognée, Vincent, Serfontein) débarque déjà sur le trône provisoire après quatre journées (1er, 14 points). Le champion de France va y-il poursuivre son hégémonie cette saison? Affaire à suivre, mais quand les ingrédients sont là, le résultat est sans appel.

Contenus sponsorisés