• Top 14 - Mathis Ferté (Brive)
    Top 14 - Mathis Ferté (Brive)
  • Top 14 - Mathis Ferté (Brive)
    Top 14 - Mathis Ferté (Brive)
  • Top 14 - Mathis Ferté (Brive) plaqué par Inia Tabuavou
    Top 14 - Mathis Ferté (Brive) plaqué par Inia Tabuavou

Ferté : une première pleine de promesses

Le | Mis à jour

TOP 14 – C'est la belle histoire du week-end côté briviste. Malgré la défaite face au Racing 92 (38-43), le tout jeune Mathis Ferté (18 ans) a connu sa première titularisation avec les professionnels. Avec à la clé, un essai et plein de promesses pour l'avenir. Rencontre.

"Numéro 15 : Mathis Ferté !" En tribunes et quelques minutes avant le coup d'envoi de la 9e journée de Top 14, bon nombre de Corréziens sont surpris d'entendre ce nom titulaire à l'arrière. En effet, c'est Thomas Laranjeira, l'habituel buteur des Noir et Blanc, qui était censé débuter face au Racing 92 dans le triangle arrière briviste. Mais voilà Laranjeira est fiévreux et ne peut tenir sa place. Il est donc remplacé par le tout jeune Mathis Ferté (18 ans). Ce dernier raconte : "J'ai appris le matin à 11 heures que j'étais titulaire donc au moins j'ai pu bien dormir. Je n'ai pas eu le temps de stresser. J'ai très vite basculé sans trop me mettre de pression. Dans ma tête, je me suis concentré sur ce que j'avais à faire. J'ai revu le plan de jeu et je me suis bien préparé".

Déjà entré à Toulon et à Paris cette saison, Mathis Ferté va donc connaître sa première au Stadium (il avait déjà foulé la pelouse Amédée-Domenech le 26 mars dernier en Crabos face à Provence Rugby, en lever de rideau du match des pros contre Castres) devant sa famille, venue du Lot pour voir le talentueux trois-quarts évoluer avec les "grands". Une première globalement réussie, même s'il n'évoluait pas forcément à son poste de prédilection. "Je suis polyvalent. Que ce soit en neuf, à l'aile ou l'arrière, je m'adapte. J'ai toujours joué un peu tous les postes même si c'est vrai que je suis plutôt un neuf", avoue l'intéressé. Une première avec notamment un essai de plus de vingt mètres à la suite d'un joli mouvement corrézien et conclu par un dernier crochet intérieur sur Christian Wade.

Top 14 - Mathis Ferté (Brive)
Top 14 - Mathis Ferté (Brive)

"Mes parents étaient en tribunes pour mon premier essai. Ce sont de sacrées émotions mais ils sont là aussi pour me dire de garder les pieds sur terre. Je ne m'attendais pas forcément à ça, raconte le joueur formé à Luzech, où son père était éducateur, avant de partir à Cahors puis d'arriver en cadets à Brive. Je ne m'étais pas fixé comme objectif de faire des matchs chez les pros cette saison, car je monte juste de Crabos. J'ai fait la prépa cet été et ça s'est bien passé, avant de faire mes débuts avec les Espoirs puis de revenir avec les pros. Première semaine où je m'entraîne avec les grands, je joue à Toulon et depuis, je reste avec eux. Pour le moment, je ne réalise pas ! Mais je sais que je ne suis pas arrivé, ce n'est que le début. L'objectif maintenant, c'est de rester en haut tout en gardant les pieds sur terre et continuer à travailler !"

"De vivre ça entre meilleurs potes, c'est incroyable !"

Arrivé en 2018 dans la sous-préfecture corrézienne, Mathis Ferté s'est très vite intégré au sein du CAB, se rapprochant notamment de Léo Carbonneau, demi de mêlée et fils de Philippe, et de Tom Raffy, demi d'ouverture également formé dans le Lot à Saint-Céré. Deux joueurs qui ont également fait leur début en professionnels cette saison, à seulement 18 ans. "Quand je suis arrivé, on s'est très vite rapprochés avec Léo et Tom. Le mercredi après-midi, j'étais toujours chez Philippe (Carbonneau) pour faire les devoirs après les entraînements. On a passé des moments extraordinaires. De vivre ça entre meilleurs potes, c'est incroyable ! Tous les trois, on ne réalise pas que l'on joue en pro à 18 ans... " confie des étoiles plein les yeux, celui qui a été sacré champion d'Europe à 7 des moins de 18 ans cet été.

Top 14 - Mathis Ferté (Brive) plaqué par Inia Tabuavou
Top 14 - Mathis Ferté (Brive) plaqué par Inia Tabuavou

Actuellement en école de commerce à Brive, Mathis Ferté vit un rêve éveillé, tout en gardant les pieds sur terre. "Je prends tout ce que j'ai à prendre. J'essaye de saisir les occasions à fond. Dans ma tête, je ne suis qu'Espoir donc si je retourne avec les Espoirs, ce n'est pas grave. Mon objectif, c'est de jouer le plus possible". Et d'amener une touche de fraîcheur dans un moment difficile pour le CAB. "J'ai envie de donner le maximum pour le club, apporter ce que je sais faire, jouer sur mes qualités. Même aux entraînements, j'essaye d'amener de la joie, de parler, de rigoler et d'apporter de la bonne humeur".

Une belle histoire qui n'est pas prête de s'arrêter tant Mathis Ferté est pétri de qualités et semble déterminé à poursuivre son rêve...