• Rugby Championship - Mathieu Raynal a décidé de retourner une pénalité contre l'Australie dans les derniers instants
    Rugby Championship - Mathieu Raynal a décidé de retourner une pénalité contre l'Australie dans les derniers instants

Mathieu Raynal dément les propos d'Alexandre Ruiz à son sujet après la victoire montpellieraine

Le | Mis à jour

TOP 14 - Après la victoire de Montpellier face à Perpignan (38-10), Alexandre Ruiz s'était exprimé au sujet de la prestation de l'arbitre international Mathieu Raynal. Ce dernier a été surpris d’entendre dire par son ancien collègue Alexandre Ruiz qu’il travaillait avec l’USAP. Il dément par le biais d'un communiqué.

Vendredi soir à l’issue du match Montpellier-USAP, Alexandre Ruiz, ancien arbitre désormais membre du staff du MHR, est venu s’exprimer sur sa conception de la discipline et notamment sur le sens qu’il fallait donner, selon lui au total des pénalités subi par une équipe, des propos plutôt intéressants et riches. Dans sa démonstration, il a fait à un moment donné référence à son ancien collègue, l’arbitre international Mathieu Raynal "qui travaillait" avec l'USAP (lire en fin d'article). Mathieu Raynal a réagi en nous faisant passer le communiqué suivant.

Mathieu Raynal a réagi en nous faisant passer le communiqué suivant : "Je suis très surpris des propos d’Alexandre car il connaît très bien le périmètre de mon contrat en tant qu’arbitre professionnel. Il sait que mes seules interventions en club sont très encadrées et ne se font que ponctuellement après une demande officielle du club auprès du directeur national de l’arbitrage et acceptation de ce dernier.Donc déjà contractuellement, il m’est impossible d’être en charge de la discipline d’un club et encore moins de travailler avec. Et quand bien même j’aurais contractuellement le droit de le faire, je ne vois pas où je trouverai le temps de m’investir dans la fonction qu’il me prête. Entre le Rugby Championship, les tests internationaux de novembre, le 6 Nations, les tests internationaux de juillet, la Champions Cup, l’URC, les matchs de TOP 14, les stages à l’étranger, mes entraînements quotidiens, les réunions avec l’EPCR, World Rugby ou la FFR, la préparation et les débriefing des matchs et tous les déplacements, il ne me reste que peu de temps de libre et je n’ai pas envie de le consacrer à analyser la discipline de l’Usap. Donc je ne sais pas s’il s’est mal exprimé ou si ses propos ont été mal retranscrits, mais dans tous les cas je les démens formellement. Je suis pleinement concentré sur mon métier d’arbitre et si Alexandre ou d’autres ont décidé d’intégrer le staff d’une équipe, ce n’est pas mon cas. Je travaille dur pour atteindre des objectifs en tant qu’arbitre, avec des échéances importantes qui se profilent, et j’y consacre tout mon temps et toute mon énergie."