Icon Sport

Hirigoyen : "Nos destins sont liés avec Lucas Peyresblanques"

Hirigoyen : "Nos destins sont liés avec Lucas Peyresblanques"
Par Rugbyrama

Le 07/10/2022 à 13:54Mis à jour

TOP 14 - Mathieu Hirigoyen veut lancer sa saison contre Perpignan. Après deux rencontres débutées sur le banc, l'ancien Biarrot se livre sur sa nouvelle vie parisienne et son amitié forte avec le talonneur Lucas Peyresblanques.

Comment se passe l’acclimatation à la vie parisienne depuis votre arrivée en juillet dernier ?

L’intégration s’est très bien passée, la préparation a été très dure mais nous avons tous bien travaillé. Je connaissais pas mal de monde dans l’équipe donc mon intégration a été en quelque sorte accélérée. Les ancien biarrots comme Lucas (Peyresblanques), Alex (Arrate) ou Kylian (Hamdaoui) m’ont beaucoup aidé et maintenant je suis prêt et motivé à pleinement attaquer ce début de saison.

Pourquoi avez-vous choisi le Stade français ?

J’ai goûté au Top 14 la saison dernière avec Biarritz et j’avais à cœur de continuer dans ce championnat et de jouer le haut de tableau. Paris a été intéressé, il y a vite eu des discussions et le fait de venir avec Lucas a beaucoup joué aussi. Il a avait aussi cet aspect de jouer dans la capitale, donc finalement cela a été un choix plutôt facile.

Votre relation avec Lucas Peyresblanques semble presque fraternelle…

Oui nous avons une relation très forte. Cela fait plus de dix ans qu’on se connaît, et que ce soit sur le terrain ou en dehors on est très content d’être à nouveau ensemble à Paris pour ces prochaines saisons. On a été contacté un peu en même temps, mais les dossiers étaient évidemment bien différents, puis on a vite compris que notre destin allait être lié que ce soit au Stade français ou avec un autre club.

Top 14 - Lucas Peyresblanques (Stade français)

Top 14 - Lucas Peyresblanques (Stade français)Icon Sport

Vous n’avez disputé que deux rencontres sur ce début de saison, vous attendiez-vous à plus jouer ?

Non c’est quelque chose de plus ou moins logique. J’arrive dans un nouveau club, il y a des mecs qui sont déjà en place depuis plusieurs années, il y a beaucoup de choses à assimiler que ce soit le projet de jeu, de nouvelles annonces en touche, donc avec tout cela, je pense que c’est normal que mon début de saison se fasse en douceur. Je comprends tout à fait le choix des coachs, mais aujourd’hui je suis prêt et chaque fois que j’aurai l’opportunité de jouer je m’enverrai à 100%.

Quelles différences voyez-vous entre le BO et le Stade français ?

La première différence est surtout au niveau des installations. Ici, nous avons des installations de très haut niveau que ce soit pour l’entraînement ou la récupération. Le staff est également plus étoffé à Paris donc il y a plus de détails, étant donné que c’est un club plus important que Biarritz. Mais au niveau des hommes, il n’y a pas une grande différence.

Ce week-end, vous recevez une équipe perpignanaise en forme. Malgré leur treizième place, n’est-ce pas un match piège ?

Non dans le sens où l’USAP vient d’enchaîner deux grosses victoires. On sait que ce sera un gros match, et on sait à quoi s’attendre face à eux. De notre côté, même si on a eu deux défaites en déplacements, on a fait de bons matchs. On ne ramène malheureusement qu’un point de ces deux rencontres.

Quel bilan tirez-vous de ces cinq premiers matchs ?

On n’a pas fait un bon début de saison, ni un mauvais d’ailleurs, finalement c’est un début moyen. On a gagné tous nos matchs à domicile mais nous n'avons ramené qu’un point à l’extérieur. Maintenant, c’est à nous de lancer une petite série de victoires pour basculer dans le haut de tableau, c’est à nous d’aller chercher cela sur le terrain.

Avez-vous emmené un bout de pays Basque à la capitale ?

Bien sûr, j’ai déjà gardé mes racines familiales. Je suis très attaché au pays Basque, mais mon esprit est 100% parisien aujourd’hui. Je suis prêt à défendre les couleurs du Stade français. Certes il y a une grande différence en termes de cadre vie, mais je l’ai choisi.

Propos recueillis par Clément LABONNE

Contenus sponsorisés