• Top 14 - Le LOU de Patrick Sobela (Lyon) face à Bordeaux-Bègles
    Top 14 - Le LOU de Patrick Sobela (Lyon) face à Bordeaux-Bègles
  • Top 14 - Jean-Marc Doussain (Lyon) face à Bordeaux-Bègles
    Top 14 - Jean-Marc Doussain (Lyon) face à Bordeaux-Bègles

Lyon : libérés, délivrés ?

Par Rugbyrama
Le | Mis à jour

TOP 14 - Victorieux du match de la peur contre l’UBB, les Lyonnais se sont offerts un répit d’une semaine, mais demeurent conscients de la nécessité d’enchaîner très vite pour ne pas retomber dans le doute.

C’est peu dire qu’un certain soulagement était de mise dans les entrailles du stade de Gerland dimanche dernier, après la victoire des Rhodaniens sur l’UBB (36-21). Mais de là à estimer que le coup de coaching gagnant de Xavier Garbajosa a définitivement lancé la saison du Lou ? Personne n’était encore asse fou pour l’avancer. "La victoire était indispensable dimanche, convenait l’entraîneur de la touche Julien Puricelli. Mais est-ce le début de quelque chose ? Je l’espère, mais on ne le saura vraiment que samedi. La confiance ne se retrouve que par les victoires, et j’insiste bien sur le pluriel.

Ce qui est important pour la confiance, c’est d’enchaîner, et ne pas se contenter d’être une équipe à réaction comme j’en ai connu dans ma carrière de joueur. Je crois que nous avions prouvé ces dernières saisons que nous pouvions y aspirer, à nous de redevenir ce que nous étions." "La victoire contre Bordeaux a validé notre semaine de remise en question, mais on ne saura vraiment où nous en sommes qu’à la lumière de ce déplacement compliqué à Montpellier, corroborait le demi de mêlée Jean-Marc Doussain. On sait qu’on s’aventure dans un contexte difficile, chez le champion de France en titre qui reste sur deux défaits consécutives. Mais c’est important pour nous de valider ce qu’on a pu voir contre l’UBB, notamment en termes d’engagement."

Une promesse que le numéro huit Jordan Taufua, membre du "club des cadres" à avoir effectué une entrée en jeu fracassante dimanche, compte lui aussi tenir. "Je ne crois pas que l’équipe ait douté avant Bordeaux, souriait le Néo-Zélandais. Nous étions surtout très déçus de notre match à Clermont et avions envie de retrouver de la confiance. La victoire doit nous y aider mais il faudra encore faire mieux à Montpellier. La première chose qu’il faut parvenir à améliorer rapidement, ce sont nos entames. Hormis celles que nous avons jouées contre Paris, nos premières vingt minutes sont souvent très faibles, et cela ne pardonnera pas si nous faisons la même chose à Montpellier. Cela peut en effrayer certains, mais je trouve que c’est un challenge très excitant que d’aller défier le champion de France chez lui."

Top 14 - Jean-Marc Doussain (Lyon) face à Bordeaux-Bègles
Top 14 - Jean-Marc Doussain (Lyon) face à Bordeaux-Bègles

Doussain : "Dans nos petits souliers à Montpellier"

Un défi pour lequel le Lou se déplacera avec tout de même quelques certitudes individuelles, à savoir que les cadres mis au pied du mur la semaine dernière par leur staff ont plus que jamais envie d’en découdre. "Cette rotation nous a semblé légitime, rappelait Julien Puricelli. Ceux qu’on appelle les finisseurs ont apporté ce que l’on attendait d’eux, à savoir une grosse plus-value qui nous a permis de faire la différence dans les dernières minutes. Ce qui était intéressant dans ce match contre l’UBB, c’est l’envie de nos joueurs de gagner ce match, malgré les coups du sort. On a montré à ce titre un beau visage lors de cette fin de match et c’est bon signe pour l’avenir, même s’il s’agira désormais d’être plus constant sur 80 minutes.""Je ne sais pas si nous étions malades, mais la première raison pour laquelle nous n’étions pas assez performants à mes yeux, c’est notre défense, prolongeait Jean-Marc Doussain.

Il y a eu du mieux contre Bordeaux, mais on doit faire encore mieux. Tout le monde est à la recherche du fameux match référence, ce match parfait qui n’existe pas. Ce serait bien prétentieux de dire qu’on compte le faire à Montpellier, on se déplacera là-bas dans nos petits souliers. Mais ça n’empêche pas qu’on voudra faire le meilleur match possible, notamment en termes d’engagement." A partir de là, sachant que le Lou a remporté deux de ses quatre derniers déplacement en Hérault, pourquoi ne pas rêver pour le grand retour de "Garba" au GGL Stadium...