• Match amical - Zack Holmes (Bordeaux-Bègles)
    Match amical - Zack Holmes (Bordeaux-Bègles)

L’UBB veut basculer du bon côté

Le

TOP 14 - Le voyage à Pau ne sera pas facile à négocier pour des Bordelais handicapés par les sélections et les blessures. Mais il y a quand même quelques raisons d’espérer.

L’UBB cherche toujours une victoire à l’extérieur. Elle s’en est approchée avec le match nul réussi à Clermont, ce qui est une vraie performance, mais sur le plan comptable, la situation demeure toujours déficitaire. C’est ainsi que les acteurs du Top 14 réfléchissent alors pour les Bordelais une performance à Pau aurait des allures de moment charnière. En plus l’an passé, le 5 mars, les Palois étaient venus s’imposer à la surprise générale à Chaban-Delmas (23-16), ceci avait évidemment participé à la fin de saison pénible des Bordelais. Ce sera peut-être une source de motivation pour les joueurs qui étaient sur le terrain l’hiver dernier.

Sans Vergnes-Taillefer

Les Bordelais seront privés de leurs internationaux, cette semaine encore ils s'appellent Matthieu Jalibert , Yoram Moefana, Sipili Falatea et Maxime Lucu. Il faudra aussi se passer de Ben Tameifuna et de Santiago Cordero retenus par le Tonga et l’Argentine. Mais les Bordelais se sont imposés face à Toulon au cours d’un match mal embarqué, le coaching gagnant de Christophe Urios leur a permis de renverser la tendance. Ce match fut une occasion de se rassurer sur certains joueurs considérés a priori comme des doublures (sans que ce soit péjoratif). Mais le contenu du match contre Toulon fut, c'est vrai, très approximatif. Frédéric Charrier explique : "Dans le jeu, nous avons eu des problèmes notamment dans les couloirs, nous n’avons pas su imposer notre jeu comme on devrait être capable de le faire. " La mêlée fut u n temps chahutée par un rude collectif toulonnais, il est vrai. Mais les Bordelais ont été rassurés par la prestation de Zack Holmes. " Oui, il a fait un bon match, il a su contrôler la partie et contrôler son jeu. Ce qui n’était pas évident dans une rencontre où nous avons été menés de dix points. Il ne fallait pas partir dans tous les sens" poursuit Frédéric Charrier qui a appris une mauvaise nouvelle cette semaine, la blessure de Bastien Vergnes-Taillefer qui sera sur le flanc jusqu’à la mi-décembre. Un vrai coup dur puisque le joueur avait été appelé par le XV de France avant d’être relâché. Preuve de son talent.