• Top 14 - Louis Carbonel (Montpellier)
    Top 14 - Louis Carbonel (Montpellier)
  • Gael Drean - Toulon
    Gael Drean - Toulon

Carbonel n'a pas fait de sentiments, Dréan coûte cher... Le baromètre de Toulon - Montpellier

Le | Mis à jour

TOP 14 - Dans un match où les deux équipes n'ont pas brillé, Montpellier est allé s'imposé à Mayol (16-26). Cette victoire, les Cistes la doivent en partie à leur ouvreur, Louis Carbonel, de retour chez lui et décisif. De son côté, le jeune Gaël Dréan a commis une erreur qui coûte cher, tandis que Zach Mercer nous a laissé sur notre faim.

Les Tops

Louis Carbonel

Son match était forcément particulièrement scruté. Le minot était de retour à Mayol pour affronter pour la première fois de sa vie de RCT. Et malgré l'enjeu, les sentiments et les quelques sifflets du haut des tribunes, Carbo' a été parfait dans son rôle. S'il n'a pas tout réussi dans l'animation, il a été très sérieux au pied et surtout face aux perches malgré la pression. Il est l'auteur d'un parfait 6/6 dans l'exercice des tirs au but, dont une dernière pénalité qui permettait aux siens de passer définitivement devant.

Montpellier s'impose à Toulon après un match sans grandes envolées !#TOP14

Le film du match > https://t.co/Apm8q2AjrZ pic.twitter.com/n0GodzcGBJ

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) November 6, 2022

Bruce Devaux

Dans une partie où les Toulonnais ont été méconnaissables, surtout en première période, le pilier toulonnais a réussi à avancer sur chacun de ses ballons. Souvent au soutien, il a été volontaire et a aussi été propre et actif en défense. Malgré une pénalité subie en mêlée, son rendement final est plutôt bon. C'est le seul joueur du RCT à avoir réalisé un franchissement en première période.

Enzo Forletta

Le pilier montpelliérain a été solide en mêlée et s'est démené en défense. Il a réalisé 13 plaquages en un peu moins d'une heure de jeu. Il s'est aussi appuyé sur sa puissance pour faire avancer son équipe offensivement. Il n'est pas étranger à la bonne prestation des Montpelliérains, notamment en première période.

Les Flops

Gaël Dréan

L'ailier supersonique est une des belles pioches de ce début de saison mais ce dimanche, il a vécu un cauchemar. Il est fautif sur l'essai de Camara, en tentant - et en manquant - une relance kamikaze. Une fois au sol près de sa ligne, il tentait une passe très compliquée par Ihaia West, qui était finalement un cadeau pour Yacouba Camara qui n'en demandait pas tant. Une action symptomatique de la très mauvaise première mi-temps toulonnaise. Il aura été totalement absent en seconde période.

Gael Drean - Toulon
Gael Drean - Toulon

Zach Mercer

On attend beaucoup de Zach Mercer, surtout depuis sa saison dernière. Le numéro 8 anglais a pour habitude de mettre beaucoup de volume dans son jeu et de multiplier les interventions, surtout offensives. Mais face à Toulon, comme depuis quelques matchs, on a senti que le futur joueur de Gloucester n'arrivait pas forcément à avancer sur les contacts comme à son habitude. Même plutôt en difficulté, il n'aura pas vraiment été une plus-value lors de cette rencontre, sauf en toute fin de rencontre lorsqu'il contrait une touche.

Sergio Parisse

Au sein de la troisième ligne, le capitaine toulonnais s'est plutôt montré maladroit. Outre son en-avant grossier en fin de première période, il n'a pas été rassurant ballon en main et n'a fait aucune différence, n'avançant pas vraiment au contact. En touche, il a aussi réalisé une maladresse. On en attendait plus de lui. Même sur le plan du leadership, il a plutôt laissé Benoît Paillaugue haranguer les troupes et s'est effacé.