• Top 14 - Stade français - Stephane AHMED
    Top 14 - Stade français - Stephane AHMED

Toulouse et le Stade français se partagent les points

Par Rugbyrama
Le | Mis à jour

TOP 14 - Menés jusqu'à la dernière minute, les Toulousains ont finalement arraché le match nul dans les derniers instants grâce à un essai de Costes (16-16). Edgar Retière a eu la balle de match, mais il a raté la transformation. Toulousains et Parisiens se quittent donc dos à dos à l'issue de ce clasico, qui voyait le premier et le second du championnat s'affronter.

Il y avait forcément de l'enjeu, de la tension et l'envie de bien faire entre les deux premières équipes du championnat. Le leader toulousain detenait 9 points d'avance sur son dauphin parisien et comptait bien les conserver malgré les nombreuses absences des ses internationaux. Paris était clairement venu pour essayer faire un coup à Ernest-Wallon et tenter de regagner son retard au classement.

Tôt dans la rencontre, Toulouse se met à la faute et le buteur parisien Joris Segonds donne de l'avantage dès la sixième minute grâce une mêlée remportée par ses avants. Une première mi-temps brouillonne rythmée entre de nombreuses fautes de mains, des mêlées peu stables et beaucoup de jeu d'occupation. Quelques chevauchées intéressantes et une grosse activité du jeune Théo Ntamack venaient égayer un premier acte peu animée. Un fait un peu particulier est venu interrompre la rencontre : des activistes politiques se sont accrochés aux poteaux pour lutter contre l'utilisation du 49.3. Decrochés en quelques minutes de leur perchoir, la rencontre a pu reprendre. Plus tard dans la mi-temps, Toulouse est revenu au score à la 37ème minute grâce à Graou juste avant que Segonds ne claque un drop sur la sirène. Paris a su jouer le rôle d'outsider et profiter des erreurs toulousaines tout aussi nombreuses que les internationaux partis avec le XV de France.

En deuxième période, les deux équipes sont revenus avec plus d'intentions, côté Toulousain comme Parisien. Et c'est bien les joueurs de la Capitale qui en profitent les premiers. Quand on dit qu'une passe doit être un cadeau, celui de Nanaï-Williams pour Delibes était empoisonné. Plaqué avec rudesse, il libère tant bien que mal mais le ballon échappe à l'arrière toulousain. Vigilant, Habel-Kuffner s'en saisit et file sans adversité aplatir dans l'en-but toulousain. Il donne donc un avantage certain aux siens, dix points d'avance précisément. Mais le réveil toulousain ne tarde pas et voilà que Castets est pénalisé et sanctionné d'un carton jaune. Sur un maul à la tombée d'une touche, l'infériorité numérique parisienne se fait sentir et Tolofua en profite pour marquer à son tour. Toulouse revient donc dans la course (8-13 ; 60'). À 15 minutes du terme, les deux buteurs ajoutent trois points chacun. Toulouse appuie sa domination et accule Paris dans son camp. L'occupation et la possession finissent par payer. Le jeune entrant Paul Costes est bien servi et va donc à dame pour offrir un match nul assez logique aux Toulousains. La transformation de la gagne est manquée de peu par Edgar Retière.

Cette rencontre n'aura donc aucun impact d'écart au classement. Toulouse est assuré de rester leader au terme de cette dixième journée. En revanche, Paris peut se faire doubler en cas de victoire avec bonus offensif de la Rochelle et/ou de Toulon.

Toulouse et le Stade français se partagent les points à Ernest-Wallon !

Le film du match > https://t.co/0XftCs5Fgl pic.twitter.com/zpA5zK2fP6

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) November 5, 2022