• Top 14 - Kylan Hamdaoui (Stade français) a marqué contre Perpignan
    Top 14 - Kylan Hamdaoui (Stade français) a marqué contre Perpignan

Le Stade français étrille Perpignan et retrouve le sourire

Le | Mis à jour

TOP 14 - De suspense il n'y a pas eu du côté de Jean-Bouin ce samedi. Le Stade français, irrésistible, a infligé une correction à l'USAP (52-3). Tout le monde a participé à la fête, notamment Sekou Macalou ou encore Giorgi Melikidze et JJ van der Mescht, auteurs d'un doublé. Perpignan n'a tout simplement pas existé après avoir évolué à 14 pendant longtemps.

Après deux défaites en championnat, le Stade français n'avait pas le choix. Seule la victoire comptait ce samedi soir lors de la réception d'une Usap remaniée et largement rajeunie par rapport à l'équipe qui a battu Castres le week-end dernier. Le moins que l'on puisse dire, c'est que les supporters roses présents dans les tribunes n'ont pas mis longtemps à être rassurés. Dès les premières secondes, les Soldats roses ont mis la main sur ce match, sans jamais l'enlever.

À la suite d'une première offensive de plus de deux minutes, Sefa Naivalu marque le premier essai des siens en coin après une magnifique passe sautée de Léo Barré (7-0, 3ème). Le cauchemar ne faisait que commencer pour Perpignan. Quelques minutes plus tard, le pilier gauche, Giorgi Melikidze s'offre un doublé en quelques secondes. Les deux fois en force, Melikidze franchit la ligne pour offrir le point de bonus offensif à Paris dès la vingtième minute de jeu (21-0, 20ème).

Velarte expulsé dès la 20ème minute de jeu

Imaginez du peu, après avoir encaissé trois essais, l'Usap va voir un de ses joueurs quitter le terrain plus tôt que prévu. Sur le coup d'envoi qui suit, Lucas Velarte se rend coupable d'un plaquage dangereux sur Giovanni Habel-Kuffner. Avec un contact directement à la tête, l'arbitre central de la rencontre, Adrien Marbot exclut définitivement le talonneur catalan. Les joueurs de Patrick Arlettaz vont donc évoluer durant une heure à quatorze contre quinze.

Avant la pause, Sekou Macalou et Paul Gabrillagues y vont de leur réalisation dans une défense perpignanaise complètement dépassée. À la mi-temps, le Stade français mène 33-3 avec un point de bonus offensif déjà bien au chaud.

Van der Merscht y va de son doublé

Le festival parisien ne s'est pas arrêté après la pause. Kylan Hamdaoui marque le sixième essai des siens avant de voir entrer le banc rose très tôt dans la partie. Aubeau milieu de ces remplaçants, le deuxième ligne sud-africain JJ Van der Merscht va s'illustrer.

Dans son rôle caractéristique, l'ancien joueur des Sharks a imité Mélikidze pour s'offrir un doublé à la soixante-dixième minute. Lancé à deux reprises à quelques mètres de la ligne catalane, aucun défenseur de l'Usap n'a été en mesure de stopper le puissant soldat rose. Van der Merscht a clôturé le spectacle avec les septième et huitième essai du Stade français.

Avec cette victoire bonifiée 52-3, les joueurs de Gonzalo Quesada se donnent de l'air et réintègre le top 6 avant les deux derniers matchs de cette sixième journée. Pour l'Usap, c'est un déplacement à oublier pour préparer au mieux la réception de Clermont le week-end prochain.