• Top 14 - Anthony Belleau (Clermont)
    Top 14 - Anthony Belleau (Clermont)

Le Stade français et Clermont... en quête de certitudes ?

Par Rugbyrama
Le | Mis à jour

TOP 14 - L'heure du réveil aurait-elle sonnée ? Le Stade français, devant La Rochelle, ou Clermont, face à Montpellier, vont chercher à re-goûter à la victoire lors de la 12e journée du Top 14 ce week-end avant deux semaines de joutes continentales. Toulon rêve de voir Dan Biggar évoluer sous ses nouvelles couleurs.

Clermont à la poursuite du temps perdu

Incapable de s'imposer depuis quatre matches, l'ASM (10e, 22 points) doit se réveiller. Une défaite face à Montpellier (5e, 28 pts), champion en titre, laisserait les Auvergnats dos au mur. Entre Top 14 et Champions Cup, le mois de décembre devrait donner le ton de la fin de saison clermontoise. Mais la marge de manoeuvre est mince.

Bonne nouvelle pour les coéquipiers de Damian Penaud: Montpellier devrait faire tourner en laissant au repos des joueurs tels que Léo Coly, Louis Carbonel, Alexandre Bécognée, Vincent Rattez ou Ben Lam, en plus du néo-international Florian Verhaeghe, suspendu. Les Héraultais, sur trois succès de rang, semblent malgré tout armés pour contrecarrer les ambitions auvergnates.

Toulouse en quête de sens

Deux défaites entrecoupées par un nul: depuis un mois, le Stade toulousain (1er, 35 pts) marque le pas. Résultat, ses poursuivants pointent le bout de leur nez. La venue de l'Usap (13e, 18 pts), qui n'a plus gagné à l'extérieur depuis près d'un an, tombe donc à pic pour des Rouge et Noir avides de sang. Mais l'infirmerie toulousaine affiche toujours complet: de Cyril Baille (hématome) à Thinaud Flament (commotion), en passant par Melvyn Jaminet (cheville) ou François Cros (rééducation), les coéquipiers d'Antoine Dupont, qui revient de suspension et postule donc samedi, pansent leurs plaies.

Paris pour "se remettre la tête à l'endroit"

Attention, ambitions. Après trois matches sans victoire, dont un revers devant Toulon (17-12) "qui a fait mal", selon le troisième ligne parisien Mathieu Hirigoyen, le Stade français veut "se remettre la tête à l'endroit". "Ca va être important de gagner pour rester dans le bon wagon, on s'est préparé pour", a assuré l'entraîneur des arrières Julien Arias avant le choc face à La Rochelle (2e, 31 pts).

Le champion d'Europe en titre reste sur deux succès, dont une démonstration devant Castres (53-7), et débarque dans la capitale avec son armada aux airs de rouleau compresseur. "Il y a le pack mais il y a aussi la ligne de trois-quarts: c'est une équipe très, très complète. On connaît leur puissance. C'est une des meilleures défenses, une des meilleures attaques du championnat... Ils ne sont pas champions d'Europe pour rien", a insisté Arias.

Toulon rêve Biggar

Soir de première ? L'international gallois Dan Biggar (33 ans, 103 sélections) a été présenté en milieu de semaine et pourrait découvrir Mayol dès dimanche avec la venue du Racing 92 (3e, 31 pts). Bien remis de sa blessure à un genou, l'ouvreur semble tenir la corde pour remplacer Ihaia West dans la charnière de Toulon (7e, 26 pts). Reste à voir si ce sera suffisant pour permettre au RCT de relever la tête à domicile après son revers devant Montpellier. Les Franciliens, eux, restent sur un succès à l'extérieur, à Brive, au milieu d'une série de quatre succès de rang.

Dans les autres rencontres de la journée, Castres (12e, 21 pts) tentera de se remettre dans le sens de la marche contre Pau (9e, 24 pts) après deux revers d'affilée, tandis que Bayonne (8e, 25 pts) voudra continuer à surprendre les "gros" avec la venue de Lyon (4e, 29 pts). Enfin, Bordeaux-Bègles (11e, 21 pts) va essayer de se relancer chez la lanterne rouge briviste (14e, 13 pts).