• Top 14 - Le centre Emilien Gailleton (Pau) aura inscrit deux essais à La Rochelle
    Top 14 - Le centre Emilien Gailleton (Pau) aura inscrit deux essais à La Rochelle

Le baromètre de La Rochelle - Pau : Gailleton et Joseph décisifs, Rhule en dedans...

Par Rugbyrama
Le | Mis à jour

TOP 14 - Les Palois ont réalisé un authentique exploit en gagnant à La Rochelle. Jordan Joseph et Emilien Gailleton ont parfaitement exploité les failles de leurs hôtes. Le Stade rochelais aura trop souffert dans la gestion et la précision technique pour revenir dans le match.

Les Tops

Zack Henry

Pas tout n'aura été parfait dans sa prestation. On peut citer une passe manquée pour Dillane ou un coup de pied en ballon mort. Mais le demi d'ouverture aura été la clé de voûte du système de la Section paloise. D'abord, en inscrivant des pénalités cruciales en fin de partie notamment. Car c'est bien lui qui a concrétisé l'excellente partie collective des Béarnais. Aussi, c'est l'Anglais qui trouvait Emilien Gailleton dans l'intervalle pour le premier essai de l'international U20. Et comme la connexion entre les deux hommes est encore plus forte que ça, c'est le même Gailleton qu'il trouvait par un coup de pied rasant, pour le doublé du jeune centre.

Emilien Gailleton

Quelle partie du capitaine de la sélection française des moins de 20 ans ! Emilien Gailleton aura été ultra décisif ce samedi à La Rochelle. Son premier essai concluait une interception paloise de Jordan Joseph et un bon placement de sa part. Son second était le fruit d'un coup de pied à suivre de son ouvreur Zach Henry. Comme si ça ne suffisait pas, il faisait encore la différence dans le dernier quart d'heure sur ses prises de balle.

Jordan Joseph

Très dynamique, comme à son habitude, le troisième ligne centre aura été de tous les coups ce samedi à Marcel-Deflandre. L'ancien Racingman aura fait profiter son équipe de toute sa puissance dans les phases statiques. De plus, il aura été décisif dans le sort de la rencontre. En témoignent son interception (32e) pour le deuxième essai palois et son essai personnel à la suite du bon maul béarnais. Sans compter sa fiabilité sous les ballons hauts.

Les Flops

Raymond Rhule

Insuffisant de la part du joueur habituellement électrique. Raymond Rhule a vu ses coups de pied contrés, et une combinaison avec Brice Dulin mal comprise, ce qui a donné lieu au premier essai palois d'Yvan Reilhac en contre. Symbole de l'imprécision rochelaise, il commettra un en-avant crucial en fin de partie alors que son équipe était encore dans le match.

Tawera Kerr-Barlow

Une performance en dents de scie pour le demi de mêlée du club à la caravelle. Trop souvent, il n'aura pas assez influé sur la dynamique rochelaise. De plus, il a souffert de la comparaison avec son partenaire de charniètre Antoine Hastoy, davantage à son aise.

Quentin Lespiaucq

Sa fébrilité en touche aura déstabilisé l'équilibre du Stade rochelais, notamment en début de partie. Conséquence de quoi ce secteur de jeu n'aura pas pu être une rampe de lancement efficace pour les trois-quarts rochelais.