• Top 14 - Will Skelton (La Rochelle) contre Castres
    Top 14 - Will Skelton (La Rochelle) contre Castres
  • Top 14 - Yoan Tanga (La Rochelle) contre Castres
    Top 14 - Yoan Tanga (La Rochelle) contre Castres

Le baromètre de La Rochelle - Castres : Skelton et Tanga inarrêtables, Ben-Nicholas hors-sujet

Le | Mis à jour

TOP 14 - Dans une rencontre à sens unique en faveur de La Rochelle, nombre de Maritimes se sont illustrés, comme Will Skelton et Yoan Tanga. En face, les Castrais ont connu une véritable déroute, à l’image du numéro huit Teariki Ben-Nicholas.

Les tops

Will Skelton

L’Australien a signé à Deflandre à la mesure de ses mensurations : gigantesques. Non content d’avoir apporté – comme il le fait toujours – sa puissance dans le jeu direct et dans les rucks, le deuxième ligne des Wallabies s’est montré particulièrement adroit dans le jeu ouvert, où ses interventions ont toujours été justes et à propos. On soulignera notamment sa passe après contact pour Thomas qui mena à l’essai de Boudehent, ou encore sa percée en première mi-temps alors qu’il était placé au centre du terrain en position de 10. Il termine la rencontre avec six courses et trois plaquages cassés. En fin connaisseur, le public de Deflandre lui a réservé une ovation à sa sortie à la 67ème minute. Décidément, ce colosse sait tout faire.

Yoan Tanga

En l’absence du patron au poste Greg Alldritt, Yoan Tanga a été excellent. Et en a fait oublier l’absence de son coéquipier gersois. Sorti à la 67ème minute en même temps que Skelton, il a été aussi actif dans la vaste opération de démolition que la Stade rochelais a mené contre le Castres Olympique. Infatigable porteur, il a totalisé pas moins de 19 courses avec ballons, soit plus de deux fois plus que n’importe quel de ses coéquipiers. A ceci, il faut ajouter un 100 % au plaquage (5/5), ainsi que trois plaquages adverses cassés. Mentions spéciales également pour le centre Pierre Boudehent, auteur d’une très bonne première mi-temps à un poste de premier centre où il n’est pas souvent utilisé à la Rochelle (quand bien même c’est son poste de formation), ainsi que pour l’ailier Teddy Thomas, auteur d’un essai et de plusieurs interceptions bien senties.

Top 14 - Yoan Tanga (La Rochelle) contre Castres
Top 14 - Yoan Tanga (La Rochelle) contre Castres

Thomas Larregain

Difficile de sortir une satisfaction d’un collectif castrais qui a été à la dérive pendant 80 minutes. Mais dans tout ce marasme, on retiendra deux hommes : d’abord le jeune arrière Thomas Larregain, auteur d’un beau sauvetage sur Pierre Boudehent à la 26e, ainsi qu’un autre bon retour à la 47e mais fut emporté en touche par trois défenseurs rochelais. A son crédit, quatre plaquages réussis et aucun manqué, ainsi qu’un plaquage cassé. Le deuxième est le capitaine Mathieu Babillot, qui a été l’un des rares Castrais à être efficace en défense tout en se montrant discipliné.

Les flops

Quentin Walcker

De même qu’il est difficile de sortir une satisfaction des rangs castrais, il est tout aussi difficile de n’en choisir que trois pour les flops tant ils sont nombreux. Mais au regard de son statut d’international et de cadre de cette équipe castraise, on peut d’abord citer Quentin Walcker. Pendant les 45 minutes passées sur le terrain, le pilier gauche a subi en mêlée fermée, a été pénalisé, et n’a pas été très actif dans le jeu courant. Il a été remplacé en même temps que son talonneur Gaëtan Barlot, peu en vue lui aussi malgré une activité supérieure.

Tous les scores du multiplex de Top 14 ! Avec la fessée rochelaise face à Castres !

Tous les comptes rendus > https://t.co/1WWjkxcy41 pic.twitter.com/YfSrBxETh4

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) November 26, 2022

Tom Staniforth

C’est habituellement l’homme à tout faire du CO. Une fois encore, l’Australien a essayé de tenir son rang mais il a, comme son équipe, pris l’eau à Deflandre. Bien qu’encore très actif en défense (16 plaquages), le deuxième ligne a eu du déchet, avec 5 tentatives manquées. Mais au moins, il a essayé...

Teariki Ben-Nicholas

Décevant depuis le début de saison, le Néo-zélandais a perdu sa place dans le XV de départ castrais. Ce samedi, il a été titularisé par le staff castrais pour se relancer. Manqué. Non content de manquer quasiment un plaquage sur deux, le numéro huit s’est montré maladroit derrière une mêlée chahutée et très discret dans le jeu courant. On ne fera même pas la comparaison avec son vis-à-vis Yoan Tanga, qui a été excellent. Et pour ne rien arranger, il a concédé deux pénalités. Et comme Tyler Ardron a fait une entrée correcte, on se dit qu’on risque de ne plus revoir Teariki Ben-Nicholas pour un bon moment...