• Top 14 - Martin BOGADO (Bayonne).
    Top 14 - Martin BOGADO (Bayonne).
  • Mathieu Acebes (Perpignan)
    Mathieu Acebes (Perpignan)

Bogado et Tilsley font forte impression : le baromètre de Bayonne-Perpignan

Le | Mis à jour

TOP 14 - Dans une partie longtemps indécise entre Bayonne et Perpignan (24-20), les trois-quarts ont eu la part belle : le joker argentin de l’Aviron Martin Bogado et le centre de l’Usap Georges Tilsley ont été intenables. A l’inverse, Mathieu Acebes et Maxime Machenaud ont été plus ou moins en difficulté.L

Les tops

Martin Bogado

C’est ce que l’on appelle une première réussie. Pour son baptême à Jean-Dauger, Martin Bogado a fait forte impression. L’ailier argentin, recruté comme joker médical, a fait parler son physique (1,92 m, 97 kg), sa vitesse (travaillée au VII) et ses appuis pour semer le danger dans la défense perpignanaise. Aux côtés de Rémi Baget, le Puma aux quatre sélections a été le Basque le plus dangereux avec deux franchissements. Il ne lui a manqué qu’un essai pour couronner le tout.

Les résultats du multiplex de la 8ème journée de #TOP14 ! ?

Les films des matchs > https://t.co/ieq8rKHQKW pic.twitter.com/ZikU2x6f3F

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) October 22, 2022

Georges Tilsley

Les supporters de l’Usap le savent mieux que quiconque : dans ses bons jours, Georges Tilsley est un attaquant redoutable, capable de transpercer n’importe quelle défense. Samedi, le Néo-Zélandais était dans un très bon jour. Auteur du premier essai, il a littéralement assis Maxime Machenaud avant de transpercer le rideau. Sur le deuxième, il perce et décale parfaitement Seilala Lam en bord de touche. Pour le reste, si sa défense a pu être perfectible, il a gratté un ballon et n'a pas ménagé sa peine.

Camille Lopez

La lumière vient souvent de lui côté bayonnais. Samedi, Camille Lopez a encore été crucial dans le succès bayonnais. Auteur d’une passe au pied qui aurait pu être décisive pour Rémi Baget, l’ancien Clermontois a finalement trouvé la faille balle en main, sur un ballon relancé depuis le fond de terrain. Il a su s’arracher pour trouver de l’avancée avant de voir Gaëtan Germain conclure l’action du match.

Seilala Lam

Moins en vue ces dernières semaines, le talonneur samoan a retrouvé son meilleur niveau à Jean-Dauger. En touche, sa précision a été déterminante pour permettre à l’alignement catalan de retrouver de la confiance. Dans le jeu, on l’a revu plus tranchant et sa chistera en position d’ailier pour Afusipa Taumoepeau est une merveille.

Les flops

Mathieu Acebes

Dans l’engagement et la disponibilité, Mathieu Acebes a encore été remarquable. Mais ce samedi, sa débauche d’énergie s’est parfois retournée contre lui. Il y a ce carton jaune en début de seconde période aux airs de sacrifice pour son équipe. Il y a surtout les cinq plaquages manqués et cette ultime maladresse sur le renvoi final des Bayonnais qui n’aura pas eu de conséquence, heureusement, pour l’Usap.

Mathieu Acebes (Perpignan)
Mathieu Acebes (Perpignan)

Maxime Machenaud

Rarement le demi de mêlée aura autant été vu en difficulté que ce samedi. Tout avait commencé par un dégagement contré et la suite n’a guère été plus concluante. L’ancien Racingman a été dépassé sur les deux essais catalans, il a été pénalisé à deux reprises et n’a pas eu autant d’influence que d’ordinaire sur le jeu des siens.

Manuel Leindekar

Le deuxième ligne uruguayen a été en dedans ce samedi avec deux plaquages manqués, une pénalité concédé et un impact insuffisant. Il a été remplacé dès la mi-temps par Grégory Patat.