Icon Sport

La Rochelle surclasse Perpignan et reprend provisoirement le fauteuil de leader !

La Rochelle surclasse Perpignan et reprend provisoirement le fauteuil de leader !

Le 17/09/2022 à 18:55Mis à jour Le 17/09/2022 à 19:22

TOP 14 - Sans problème, la Rochelle a facilement disposé de l'Usap 43-8 avec le bonus offensif. Tout en contrôle, les Rochelais avaient déjà fait l'écart à la mi-temps avec 4 essais inscrits. Avec une équipe remaniée, Perpignan n'a pas démérité, mais n'avait tout simplement pas les moyens de rivaliser.

La marche était trop haute pour les Catalans. À Marcel-Deflandre, Perpignan n'a pas fait le poids face au Champion d'Europe. Au terme d'une rencontre à sens unique de la première à la dernière minute, les Rochelais n'ont fait qu'une bouchée de leur adversaire. Au total, les Maritimes ont inscrit pas moins de 8 essais. Malgré un sursaut d'orgueil en deuxième mi-temps, les Catalans repartent les valises pleines.

Vu de la situation des deux équipes et de leur place au classement, il y avait fort à parier que les Catalans allaient vivre une après-midi difficile face au Stade Rochelais. Et ça n’a pas manqué. Dès la troisième minute, les Maritimes, par l’intermédiaire de Grégory Alldritt, ont marqué le premier essai de la rencontre. Le ton était donné. Et la première mi-temps n’a été qu’une démonstration de force de la part des Rochelais face à des Catalans qui paraissaient trop impuissants.

Après l’essai, tout en puissance du troisième ligne centre, Harry Glynn le nouvel ouvreur anglais de La Rochelle a fêté de la plus belle des manières sa première titularisation. Alors que les Catalans tentaient de mettre la main sur le ballon et d’envoyer du jeu, le numéro 10 a intercepté le ballon derrière une touche et a marqué seul le deuxième essai des siens. Le jeune Anglais de 21 ans s’est même offert un doublé, juste avant la mi-temps, en jouant une pénalité rapidement.

Grégory Alldritt (La Rochelle)

Grégory Alldritt (La Rochelle)Icon Sport

Un manque d’application en deuxième période

Avec un écart de 23 points à la pause et un bonus offensif déjà sécurisé, les Rochelais ont mis longtemps avant de dérouler. La faute aussi à des Catalans qui avaient à cœur de montrer un autre visage que celui des quarante premières minutes. Ce sont même les visiteurs qui vont dégainer les premiers dans ce deuxième acte. Après 20 minutes durant lesquelles les deux équipes auront enchaîné maladresse sur maladresse, c’est Taniela Ramasibana qui inscrit le seul essai des Catalans dans cette partie.

Passé, la réaction de l’Usap, les Rochelais ont passé la seconde. En l’espace de 10 minutes, les Maritimes vont inscrire pas moins de 3 essais. Face à des Catalans en infériorité numérique après le carton jaune de Boris Goutard, et sûrement un peu résigné, les "jaune et noir" sécurisé définitivement leur bonus offensif et gonfler le score. Du côté des marqueurs, on retrouve les deux remplaçants Georges-Henri Colombe et Romain Sazy, et le troisième ligne Rémi Bourdeau.

Grâce à cette victoire, les Rochelais reprennent la première place du classement avec trois victoires en autant de rencontres, en attendant le match de Toulouse, ce soir contre Pau. À l’inverse, Perpignan reste toujours à la dernière place. Avec seulement 1 point, les Catalans vont devoir réagir dès la semaine prochaine avec la réception de Toulon.

Contenus sponsorisés