• Top 14 - Zach Mercer (Montpellier)
    Top 14 - Zach Mercer (Montpellier)

La révélation de l'année en Top 14 : Mercer, un anonyme devenu roi

Par Rugbyrama
Le | Mis à jour

TOP 14 - Zach Mercer a réalisé une année 2022 sensationnelle. Inconnu du grand public à son arrivée à Montpellier en juillet 2021, le numéro 8 anglais s’est très vite imposé dans notre championnat… au point de terminer champion et meilleur joueur. Retour sur le millésime Mercer.

Il est arrivé comme une petite curiosité dans notre championnat, il en repartira couvert d’or. Lorsque Zach Mercer débarque en juillet 2021 à Montpellier, personne ou presque ne se doute de la tempête qui va déferler sur le Top 14. Une bonne pioche estampillée Philippe Saint-André qui ciblait de très près l’international anglais (2 sélections). "Je suivais Zach depuis plusieurs années. Il a fait d’excellentes saisons avec Bath. Il était régulièrement élu joueur du mois, ou de l’année" expliquait l’ancien sélectionneur du XV de France au moment de son arrivée. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le numéro 8 a réalisé une année 2022 stratosphérique.

Déjà parmi les meilleures recrues à l’aube de la deuxième partie de saison, Zach Mercer n’a jamais cessé de monter en régime au fil des mois. D’une technique et d’une vitesse rares au poste de troisième ligne centre, l’homme au casque bleu est très vite devenu un leader dans le jeu montpelliérain. Ultra sollicité par ses coéquipiers et constamment dans l’avancée ballon en main, l’Anglais n’a certes marqué "que" deux essais en Top 14 (et trois en Champions Cup) mais il a été un poison terrible pour chaque défense adverse. Sa prestation en finale du championnat face à Castres en est d’ailleurs l’un des plus grands témoins.

Mercer exauce son souhait

"C’est un honneur de rejoindre le MHR et j’espère qu’ensemble nous irons de succès en succès et que nous gagnerons des trophées". Tels étaient les propos de Zach Mercer au moment de parapher son contrat dans l’Hérault. Après une saison 2020-2021 conclue à la douzième place, la tâche s’annonçait colossale pour remettre le MHR en haut du classement. Mais après un exercice 2021-2022 bouclé à la deuxième place, les Cistes s’avançaient sereinement vers la demi-finale contre Bordeaux-Bègles. Auteur d’une nouvelle grande performance face à l’UBB, Mercer a surtout éclaboussé la finale contre le CO de son talent.

S’il n’a pas franchi la ligne, il a été le détonateur des trois essais montpelliérains. Sur le premier, c’est lui qui a joué au pied pour Arthur Vincent. Sur le second, il fut l’auteur d’une intervention efficace qui permit de lancer la deuxième phase de l’action. Sur le troisième, Zach Mercer fut encore impliqué et pas en faisant de la figuration. Il avança magistralement après un ballon piqué sur un maul castrais par Bastien Chalureau et en effaçant d’un crochet magistral Santiago Arata. Zach Mercer se permit même de toucher brièvement une seconde fois le ballon avant que l’action ne se transforme au large. Une dernière partition parfaite et un Brennus glané pour sa première saison en Top 14.

Une fin d’année sans baisse de régime

Malgré l’annonce officielle de son départ pour Gloucester en 2023, Zach Mercer n’a pas baissé de rythme depuis la reprise du championnat en septembre. Avec deux essais déjà inscrits, le numéro 8 anglais n’a plus connu le banc des remplaçants depuis… le 24 septembre. Le futur troisième ligne des Cherry Blossoms a même enchaîné neuf matchs de suite à quatre-vingt minutes. Il semble aujourd’hui impossible de se passer de Zach Mercer, meilleur joueur du Top 14 en titre, pour Philippe Saint-André qui regrettera sans doute le départ de son protégé l’été prochain. D’ici-là, Mercer et ses coéquipiers ont un doublé à aller chercher…