• Top 14 - Clermont - Gibbes
    Top 14 - Clermont - Gibbes

Gibbes : "Toulouse, c'est le match que tout le monde veut jouer"

Par Rugbyrama
Le | Mis à jour

TOP 14 - Après sa défaite contre Brive le 23 décembre dernier, Clermont reçoit le leader toulousain dans son stade de Marcel Michelin dimanche soir à 21 heures, en clôture de la 14ème journée de Top 14. Une rencontre que les Auvergnats veulent absolument prendre par le bon bout pour se relancer en championnat.

Ces derniers jours ont été quelque peu agités du côté de l’Auvergne. Une défaite face à Brive dans les derniers instants de la rencontre lors de la précédente journée, puis l’officialisation du départ de Damian Penaud vers l’UBB la saison prochaine.

Alors sur le papier, la réception de Toulouse ne semble pas tomber à point nommé pour se rassurer. Si face à Brive la défense a montré satisfaction (230 plaquages effectués, record de la saison en championnat), sur le plan offensif, les Jaunards n’ont pas suffisamment été tranchants selon Jono Gibbes, leur entraîneur : "nous avons clairement trop défendu ! Nous n’avons pas eu suffisamment de bonnes possessions dans le camp adverse pour mettre de la pression sur les Brivistes".

Si la défaite sur le terrain de Brive s’est jouée dans les derniers instants de la rencontre, c’est l’indiscipline qui à couté la victoire, avec une dernière pénalité concédée en toute fin de match qui aboutit à l’essai victorieux des Corréziens. Le constat de Gibbes est sans appel sur le dernier match de son équipe : "dans notre sport le droit à la victoire n’existe pas, tout se mérite." En mauvaise position au classement (10èmes), les Clermontois vont donc devoir produire une de leur meilleure prestation de la saison pour tenter de se défaire de l’armada toulousaine.

Face à Toulouse on ne pourra pas défendre 80 minutes !

Pour l'entraîneur principal de l’ASM face à Toulouse, son équipe sait qu’elle va devoir se montrer plus entreprenante qu’elle ne l’a été en Corrèze : "Personne ne se fait d’illusion, même si notre défense a envoyé de bon signaux et est un facteur de confiance depuis le début de la saison, nous savons que si nous sommes obligés de défendre 80 minutes face à Toulouse, nous ne tiendrons pas. Il va falloir se créer des opportunités, garder le ballon, jouer les coups et pas simplement défendre."

Car face à une ligne d’attaque toulousaine remplie d’individualités et emmenée par une philosophie portée sur l’offensive, il faudra tenter de les sevrer de ballons. Mais c’est un défi que le staff clermontois attend de pied ferme : "Au même titre que La Rochelle ou les Stormers, la réception du Stade Toulousain est le match que tout le monde veut jouer, c’est pour des moments comme ceux-là que nous jouons au rugby, pour affronter les meilleurs."

Pour Yohan Beheregaray, talonneur de l'ASM, il faudra aussi s’appuyer sur le soutien du public pour réaliser une performance XXL : "On aura besoin de tout le monde, des supporters qui nous suivent et poussent avec nous. Ils peuvent être sûrs que nous ne lâcherons rien !" L’affrontement entre le dizième et le leader promet donc d’être une rude bataille où chacun ne voudra pas repartir les mains vides.

Par Ghyslain Le Roy