• Camille Lopez - Bayonne
    Camille Lopez - Bayonne
  • Thomas Ceyte - Bayonne
    Thomas Ceyte - Bayonne
  • Hugo Auradou - Pau
    Hugo Auradou - Pau

Gorgadze à la pointe du combat, Lopez assure au pied... Le baromètre de Pau-Bayonne

Le

TOP 14 - Dans un match ouvert et plaisant, où Pau a réalisé une superbe entame, avant d’être rattrapé par l’Aviron (22-22), le capitaine de la Section a été très bon dans le combat, tandis que l’ouvreur de l’Aviron bayonnais a inscrit 17 points au pied.

Les tops

Beka Gorgadze

Beka Gorgadze n’est pas le capitaine de la Section paloise pour rien. Face à l’Aviron bayonnais, le numéro six a une nouvelle fois donné l’exemple dans le combat d’avants. Le Géorgien a souvent mis son équipe dans l’avancée grâce à ses multiples charges. Il termine la rencontre avec onze courses avec ballon. En défense, le troisième ligne aile s’est aussi employé, puisqu’il est le Palois qui a le plus plaqué. Il a réalisé un match solide, mais n’a pas permis aux Béarnais de l’emporter.

Thomas Ceyte

À l’instar de Beka Gorgadze, le deuxième ligne de l’Aviron bayonnais a fait un bien fou à son équipe dans la bataille, devant. Sa densité physique a fait du bien au pack basque, dans le jeu autour des rucks et sur la défense des ballons portés, un domaine où il excelle. Comme son partenaire Uzair Cassiem, il a été excellent, puisqu’il a souvent gagné ses collisions dans le jeu à une passe. Il a été beaucoup sollicité, puisqu’il a effectué douze courses avec ballon.

Thomas Ceyte - Bayonne
Thomas Ceyte - Bayonne

Emilien Gailleton

L’ailier de Pau a réalisé un début de match tonitruant. Après seulement deux minutes de jeu, suite à un en-avant de Rémy Baget poursuivi au pied par Dan Robson, il a devancé les trois-quarts bayonnais et inscrit le premier essai de la rencontre. Juste avant la pause, sur un temps fort palois et un ballon bien joué par Zack Henry, Emilien Gailleton a été servi par Dan Robson pour marquer, en coin, un doublé important.

Camille Lopez

L’ouvreur bayonnais a une nouvelle fois assuré. Tout d’abord dans l’exercice du tir au but, puisqu’il a passé six coups de pied (cinq pénalités, une transformation). Il a, certes, manqué une pénalité difficile en toute fin de match (72e), mais il a aussi été bon dans la gestion, au cours du money-time, au moment où la rencontre s’est transformée en une bataille stratégique d’occupation. Il a formé une charnière de qualité avec Guillaume Rouet, qui a aussi été très bon au Hameau.

Les flops

Hugo Auradou

En première période, le jeune deuxième ligne, qui connaissait aussi la première titularisation de sa carrière dans l’élite, a reçu un carton jaune, à un moment où l’Aviron poussait à cinq mètres de l’en-but (19e). Avant ça, son équipe menait 14-06. Lorsqu’il est revenu sur le terrain, dix minutes plus tard, la Section était menée 14-16. Elle a donc encaissé dix points pendant son carton jaune. Il a été, avec Nicolas Corato, le Béarnais le plus sanctionné (deux pénalités).

Hugo Auradou - Pau
Hugo Auradou - Pau

Arnaud Erbinartegaray

Soyons clair, l’ailier n’est pas spécialement passé à côté de son match. Le garçon, qui évoluait il y a peu à Mauléon (Fédérale 1), connaissait vendredi soir la première titularisation de sa jeune carrière en Top 14. Il a, certes, inscrit le seul essai de son équipe, en étant à la réception d’une passe au pied de Guillaume Rouet (23e). Mais il a aussi coûté un essai avec Martin Bogado, sur le cafouillage après un jeu au pied de Dan Robson, qui a profité à Mathias Colombet (8e). Son plaquage en l’air sur Colombet (30e) permettra, ensuite, à Zack Henry d’ajouter trois points (33e).