• Challenge Cup - Lou rugby - Dylan Cretin
    Challenge Cup - Lou rugby - Dylan Cretin

Pour Cretin, "le bonus offensif n’aurait pas été mérité" face à Pau

Le

TOP 14 - Lucide quant à la prestation des siens face à Pau, le troisième ligne international Dylan Cretinse satisfaisait simplement de la victoire remportée par le Lou, sa troisième consécutive, qui le replace dans le top 6.

Lyon a enchaîné contre Pau sa troisième victoire et s’installe dans le top 6 : comptablement, tout va bien, même si la rencontre ne fut pas parfaite...

On a effectué un début de saison sur courant alternatif, alors on va se satisfaire de la victoire après ce match solide même si tout n’a pas été parfait. On arrive une troisième fois de suite à faire tourner un match serré en notre faveur, il faut s’en servir pour bien préparer réception de Castres. On savait qu’il n’y aurait pas de grandes envolées, que le combat serait dur combat pendant 60 grosses minutes avec beaucoup de jeu d’avants, c’est ce qui s’est passé. Mais ça a ouvert des espaces pour la suite.

Les résultats du multiplex de la 8ème journée de #TOP14 ! ?

Les films des matchs > https://t.co/ieq8rKHQKW pic.twitter.com/ZikU2x6f3F

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) October 22, 2022

Vous étiez en mesure d’aller chercher un bonus à la sirène. Finalement, c’est Pau qui est allé le chercher...

Les Palois ont tenu bon jusqu’à la fin, et nous, on va se satisfaire de cette victoire. On aurait pu jouer le bonus sur la dernière action, mais vu notre prestation, ça n’aurait peut-être pas été mérité.

Qu’a-t-il manqué pour espérer mieux, à savoir le bonus offensif ?

Il nous a manqué des trucs simples : être plus proches sur les soutiens, plus réactifs… On a été pris là-dessus. On s’était déjà fait embêter dans ce secteur à Montpellier, à nous de mettre le focus encore davantage là-dessus pour franchir encore un cap et continuer à progresser.

Depuis Clermont, on sent en effet votre équipe sur une pente ascendante...

Enchaîner, ça donne confiance en soi, au plan de jeu. Quand on s’y tient, on voit que ça donne des résultats. Changer un projet de jeu, ça ne se fait pas en un claquement de doigts. On avait un jeu un peu fébrile au début de saison, parce qu’on s’avançait avec un système qu’on ne maîtrisait pas encore. Il s’avère que nous sommes de plus en plus à l’aise sur la stratégie, sur l’organisation de notre jeu d’attaque, on défend aussi de mieux en mieux. Sur les trois derniers matchs, on sent une progression et non pas une régression comme au début de la saison. Si on tient ça toute l’année, ça augure de bonnes choses.

Propos recueillis par Nicolas ZANARDI.