• Top 14 - Cyril Cazeaux (Bordeaux-Bègles)
    Top 14 - Cyril Cazeaux (Bordeaux-Bègles)

Bordeaux-Bègles se rassure face au Racing 92 et Diaby s'offre un doublé

Le | Mis à jour

TOP 14 - Après avoir perdu le fil sur la pelouse du LOU la semaine passée, l’Union Bordeaux Bègles escomptait renouer avec le succès devant le Racing 92. Les joueurs de Christophe Urios l’ont fait, en se montrant linéaires dans la performance cette fois-ci. Et ils s’imposent 29-17 devant les Franciliens. Grâce à un doublé de Mahamadou Diaby.

"Un match, cela se construit" aime répéter Christophe Urios. Face aux Franciliens, ses joueurs ont parfaitement mis en application cette consigne. Après 20 premières minutes où ils ont du mal à mettre la main sur le ballon, ils réussissent à faire plier la défense adverse. L’étincelle vient d’une pénalité vite jouée par Maxime Lucu devant ses 22 mètres. Le demi de mêlée lance le mouvement, renforcé par une avancée de l’explosif Madosh Tambwe. Au bout de l’offensive, le 3e ligne Mahamadou Diaby marque en force et crée un premier écart dans cette partie (16-9 à la pause).

Le doublé de Diaby

Les Girondins capitalisent ensuite sur l’indiscipline des Franciliens. Alors que le Racing 92 est réduit à 14 après le carton jaune d’Henry Chavancy, les Bordelo-Béglais réussissent un 10-0. Et notamment avec un nouvel essai de Mahamadou Diaby, venu au soutien de l’ailier Madosha Tambwe (45e). Dès lors, les hommes de Christophe Urios s’évertuent à ne pas s’éparpiller et à conserver le fil du match, pour éviter de commettre les mêmes erreurs qu’une semaine plus tôt. Même quand ils finissent par craquer sous les coups de boutoir adverses – avec un essai d’Antoine Gibert (61e) -, ils font front et se promettent sous les perches de resserrer encore un peu plus la défense pour conserver leur avantage. Et appliquent cela. Ils l’emportent finalement 29-17 et se relancent donc.

Grâce à un doublé de Diaby, Bordeaux-Bègles se relance face au Racing 92 ! Les Bordelais ont étouffé les Franciliens qui repartent de Gironde sans le moindre point.

Le film du match > https://t.co/yFDvMI9qAS pic.twitter.com/bRqkvkPNEb

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) October 15, 2022

"Nous avons fait un match assez plein, se satisfait Maxime Lucu au micro de nos confrères de Canal + à l’issue de cette partie. Nous aurions du concrétiser un peu plus en deuxième mi-temps où nous avons eu des occasions, notamment dans leurs 22. Mais nous avons pris le match par le bon bout et respecté ce que nous avions dit toute la semaine. Nous avons fait un gros match devant et avons eu des ballons assez rapides pour les mettre à mal. C’est un match assez plein devant notre public et c’est plus que rassurant". Les Girondins sont désormais 9e du classement avant un déplacement à Clermont.

L'intensité sans la maitrise pour le Racing 92

En face, les Franciliens peuvent certes se satisfaire de l’engagement et de l’intensité mis dans cette partie. Mais doivent pointer du doigt et clairement regretter leur déficit de maitrise. Car les visiteurs ont trop souvent été sanctionnés pour indiscipline. Et lorsque l’on ajoute le déchet dans le secteur de la touche, cela fait beaucoup trop d’embuches dans le jeu du Racing 92 pour espérer ramener quelque chose de ce déplacement. En quatre matchs hors de leurs bases, les Franciliens n’ont compilé qu’un seul point de bonus défensif. Forcément insuffisant pour un candidat aux phases finales. A l’issue de cette 7e journée, le Racing 92 pointera au 11e rang du classement de Top 14. Et accueillera, le week-end prochain, le champion en titre Montpellier.