Icon Sport

Bayonne reste invaincu à domicile après son succès face à Bordeaux

Bayonne reste invaincu à domicile après son succès face à Bordeaux

Le 24/09/2022 à 18:47Mis à jour Le 24/09/2022 à 19:29

TOP 14 - Les Bayonnais se sont imposés 20 à 15 face à l'UBB. Les essais de Bosch, juste avant la pause, et de Marchois, juste après, ont permis aux Basques de faire la course en tête en seconde période. Le réveil des Bordelais en fin de match n'a pas suffi pour renverser la tendance.

Avant ce duel entre Bayonnais et Bordelais, les deux équipes ont quasiment réalisé le même début de saison. Deux défaites pour une victoire. L'UBB étant devant grâce à un point de bonus défensif obtenu lors de la première journée à domicile face au Stade Toulousain. Mais cette affiche, quand les supporters font les pronostics en début de saison, est notée déséquilibrée avec Bayonne, promu, et Bordeaux-Bègles qui vise la qualification en fin de saison.

Mais le résultat d'un match de rugby n'est jamais donné à l'avance. Et à domicile, certaines équipes peuvent se démultiplier. C'est le cas de Bayonne. Dans son stade Jean-Dauger, à guichet fermé pour l'occasion, les hommes de Grégory Patat l'ont déjà démontré en battant, lors de la deuxième journée, le Racing 92, grâce notamment à ses avants et grâce à une belle seconde période.

Une entame de match qui n'a pas souri encore une fois aux Basques face à l'UBB. Les joueurs de Christophe Urios ont su gagner le match des « chandelles ». Entre Jalibert, Buros ou encore Lucu, les Bordelais ont pu s’implanter dans le camp des Bayonnais. Et c'est après une belle action initiée par Jalibert que l'UBB a trouvé la faille. Après une touche dans les 40m de Bayonne, Jalibert s'est échappé. Les avants ont repris la relève en travaillant dans l'axe, jusqu'à être juste devant l'en-but. Puis, Lucu est appelé par l'ouvreur international français qui a servi sur un plateau son arrière Buros qui peut tranquillement plonger pour inscrire le premier essai du match. (3-7, 15e).

Après cet essai, les chandelles ont continué à pleuvoir, tout comme la pluie sur la pelouse de Jean-Dauger. Pas d'actions d'essai, le jeu se focalisant sans les 40m de chaque côté, jusqu'aux deux dernières minutes. Après un plaquage haut de Tameifuna qui lui vaudra un carton jaune (38e), les Basques ont profité tout de suite de leur avantage numérique. Sur une touche dans les 20m de l'UBB, la cocotte bayonnaise se met en route et, vingt mètres plus tard, c'est Bosch qui fait chavirer les supporters Ciels et Blancs. À la pause, Bayonne mène 13 à 7.

Les Bayonnais résistent au retour des Bordelais

La seconde période a commencé comme elle s'est terminée. Ce sont les Basques qui ont la possession du ballon, qui ont joué dans le camp des Bordelais, et qui ont trouvé la solution par son capitaine Marchois. Après un travail des avants devant les 22m de l'UBB, le ballon est écarté sur les ailes. Le ballon est revenu dans les mains de Camille Lopez qui a réalisé la passe au pied parfaite dont il a le secret pour son troisième ligne placée à l'aile pour l'occasion. (20-7, 44e).

Les Bordelais vont laisser passer l'orage et le renfort du banc va faire la différence. Juste avant l'heure de jeu, les Girondins ont formé un maul qui a avancé d'une dizaine de mètres avant que la gonfle ne soit écartée pour Cros en bout de ligne qui est venu redonner confiance aux siens (20-12, 56e). Dans la foulée, après une superbe action de Jalibert, Buros pensait marquer un doublé, mais un en-avant a été vu à la vidéo. L'essai a été logiquement refusé.

Bordeaux pousse dans le dernier quart d'heure pour, au moins, aller chercher le bonus défensif. 22m face au poteau, alors qu'il ne reste plus que cinq minutes à jouer, Jalibert n'a pas tremblé pour, justement, placer son équipe à cinq points des Bayonnais. (20-15, 75e). L'UBB a poussé avec notamment plusieurs mêlée à 10m de l'en-but. Les Bordelais ont mis à mal plusieurs cette mêlée bayonnaise, mais sur la dernière, l'ancien narbonnais Pascal Cotet a refait son entrée sur la pelouse et a renversé son adversaire du soir pour glaner la pénalité de la gagne.

Bayonne s'impose 20 à 15 face à Bordeaux-Bègles grâce notamment à son paquet d'avant et à sa mêlée. L'UBB rentre en Gironde avec le bonus défensif, pas sûr que cela satisfasse Jalibert and co. Lors de prochaine journée, Bayonne se déplacera à Brive, tandis que les Bordelais recevront le Stade Français.

Contenus sponsorisés