• Top 14 - Cheslin Kolbe (Toulon) a marqué à Mayol face à Brive
    Top 14 - Cheslin Kolbe (Toulon) a marqué à Mayol face à Brive

Toulon en démonstration contre Brive, Kolbe marque pour son retour

Par Rugbyrama
Le | Mis à jour

TOP 14 - Pas de suspense à Mayol pour la sixième journée du Top 14 ce samedi. Les Toulonnais, opposés à une équipe briviste qui faisait tourner son effectif avant la réception du Stade toulousain, se sont largement imposés (47-0) avec le bonus offensif. Sept essais inscrits, dont le premier du match par un revenant.. le champion du monde sud-africain Cheslin Kolbe.

Fait rare en Top 14, avant même la publication officielle de la composition d’équipe, 24 heures avant le coup d’envoi, le club toulonnais publiait un message sur les réseaux sociaux annonçant le retour de son ailier Cheslin Kolbe. Le Sud-Africain, éloigné des terrains depuis trois mois après sa fracture de la mâchoire contractée avec les Springbocks, disputait son premier match de la saison. Attendu par tout le peuple Rouge et Noir, l’ancien toulousain n’a pas perdu de temps pour montrer qu’il avait encore tout son talent. Sur son deuxième ballon à la 2ème minute de jeu, il marquait le premier essai des siens. Toulon ne pouvait rêver mieux et les dix minutes qui suivirent furent un véritable cauchemar pour les Brivistes, largement remaniés faut-il le rappeler.

A la 10ème minute, le centre fidjien Waisea Nayacalevu faisait parler toute sa puissance après un bon travail des avants locaux (14-0). Déchainées, les vagues rouge et noir déferlaient sur la défense briviste. Sur le renvoi, le jeune ailier Gaël Dréan, arrivé cette saison de Rennes en Fédérale 1, perforait la défense et transmettait dans un second temps pour son coéquipier Duncan Paia’aua, qui marquait également pour son premier match en Top 14. Toulon monopolisait le ballon dans le premier quart d’heure (72 % de possession après 15 minutes) et les jeunes brivistes apparaissaient dépassés par la furia locale. Sur chaque prise de balle de Cheslin Kolbe, le public de Mayol (qui accueillait pour l’occasion le tennisman français Benoît Paire) laissait exploser sa joie de retrouver le Sud-Africain.

Toulon menait 21 à 0 et sortait vainqueur d’une grosse séquence défensive sur la première occasion franche briviste. Le match perdait en intensité au fil des minutes et à la pause, l’équipe de Pierre Mignoni et Franck Azéma avait déjà le bonus offensif en poche.

Abadie voit rouge

Si les Brivistes semblaient revenir sur le terrain avec de bien meilleures intentions, le match (déjà sérieusement critique pour les Coujoux), prenait une tournure encore plus délicate après le carton rouge de Paul Abadie à la 45ème minute. Le demi de mêlée pour sa deuxième saison en Corrèze après 10 ans du côté d’Agen, percutait Kolbe dans les airs. L’ailier retombant sur la tête, le rouge était inéluctable. Profitant de cette supériorité, les Toulonnais sécurisaient rapidement le bonus grâce à Charles Ollivon. L’international français et capitaine varois prenait ses responsabilités en jouant vite une pénalité à cinq mètres de l’en-but et aplatissait en force (28-0, 47ème minute).

Kolbe or not to be

Pour son retour, donc, après trois mois sans compétition, le champion du monde sud-africain a inscrit le premier essai du RCT. S’il n’a pas réalisé la performance de l’année, il faut mettre à son crédit que sa présence a donné des ailes à ses coéquipiers. Retrouvant son fantasque ailier, les coéquipiers de Facundo Isa, ont régalé les supporters présents à Mayol. Benoît Paillaugue, précis dans sa distribution du jeu, était remplacé par Baptiste Serin qui gardait la même constance que son concurrent au poste. Il était même à l’honneur avec un petit côté parfaitement négocié pour le cinquième essai toulonnais inscrit par Aymeric Luc (35-0, 60ème). A un quart d’heure de la fin, l’ancien stadiste Waisea terminait le récital du jour avec son deuxième essai personnel (son 69eme en Top 14) après une énorme poussée à cinq mètres de la mêlée varoise.

Bref, un après-midi de rêve pour Toulon. Un score lourd (42-0), une deuxième place provisoire en championnat, le plein de confiance avant d’aller défier le Stade rochelais le week-end prochain à Deflandre. Des Rochelais sans doute revanchards après leur défaite du jour à Bayonne...