• Champions Cup - Toulouse- Marchand
    Champions Cup - Toulouse- Marchand

Au Stadium, les Toulousains peuvent finir 2022 en beauté

Par Rugbyrama
Le

TOP 14 - Battus par Castres en demi-finale de Top 14 en juin dernier, les Toulousains retrouvent leurs voisins tarnais à l'occasion du Boxing Day. Sur la pelouse du Stadium, les Rouge et Noir pourraient en cas de victoire confirmer leur forme du moment et enchaîner une quatrième victoire consécutive. Devant plus de 30 000 supporters, le derby aura des allures de fête.

"C'est toujours un match exceptionnel lorsqu'on délocalise au Stadium. Ca arrive très rarement, on sent auprès des joueurs une excitation particulière" expliquait Laurent Thuery, le coach de la défense toulousaine, la veille de la réception du Castres Olympique. Et au vu des circonstances, difficile de le contredire. Dans un Stadium plein à craquer, les quintuples champions d'Europe ont l'occasion de mettre un terme à la mauvaise série face au CO (Toulouse a perdu ses deux dernières rencontres contre Castres) et de terminer l'année 2022 sur les chapeaux de roue. "C'est notre dernier match de l'année, on espère faire un gros match, dans la continuité de nos dernières rencontres" lâchait à son tour Peato Mauvaka, titulaire au poste de talonneur ce vendredi.

?? ????? ?? ????? I #STCO ?

?⚫ Découvrez les ????? ?? ???? retenus pour défier @CastresRugby, pour le #BoxingDayRugby ⬇️ pic.twitter.com/pH9s1r2fdx

— Stade Toulousain (@StadeToulousain) December 22, 2022

Premiers du Top 14 et pour le moment invaincus en Champions Cup, les quintuples champions d'Europe réalisent une première partie de saison quasi parfaite. Si les Toulousains se refusent à parler de revanche après la défaite en demi-finale en juin dernier face à ces mêmes Tarnais, nul doute que les Stadistes accordent à cet ultime match beaucoup d'importance. Et ce n'est pas Laurent Thuery qui, au moment d'évoquer les enjeux de la rencontres, dira le contraire : "On les retrouve une nouvelle fois dans un beau stade, pour un bel événement. On a à coeur de montrer un beau visage du Stade toulousain et d'offrir à tous les spectateurs présents un agréable moment."

C'est toujours excitant de jouer des matchs de ce calibre

Avec seulement cinq jours de repos - le Stade toulousain recevait Sale dimanche dernier à Ernest-Wallon (45-19) - l'effectif des Rouge et Noir compte forcément certains absents. Expulsé en toute fin de match face aux Anglais et suspendu cinq semaines, Thomas Ramos ne sera pas de la partie. L'homme en forme des Rouge et Noir sera remplacé par Melvyn Jaminet, tout juste revenu de blessure. Une chance selon Laurent Thuery, évidemment heureux de pouvoir compter à nouveau sur l'international français (12 sélections) : "C'est un hasard du calendrier. On est bien sûr ravi de voir un joueur de la quaité de Melvyn (Jaminet) sortir de l'infirmerie, notamment à ce moment-là."

Alros que les Toulousains viennent tout juste de boucler avec succès leurs deux premières rencontres de Champions Cup, trois gros morceaux les attendent en Top 14. Après la réception de Castres, les Stadistes se rendront à Clermont (01/01) puis à La Rochelle (07/01). Un calendrier loin d'être évident, qui demande forcément de l'anticipation : "Sans rentrer trop dans les détails, on réfléchit un petit peu à l'équipe du week-end d'après. Mais trop de facteurs entrent en jeu, comme les blessures, les suspensions ou encore la fraîcheur des joueurs, confiait Laurent Thuery, avant de conclure. On a que des grands matchs à jouer, et franchement, c'est agréable de semaine après semaine préparer ce type de rencontres. C'est toujours excitant de jouer des matchs de ce calibre."

Par Philippe Girardie