• Top 14 - Gibert
    Top 14 - Gibert

Gibert "On essaye de pousser gentiment les vieux vers la sortie !"

Le | Mis à jour

TOP 14 - Auteur d’un excellent match et symbole de la (très) prometteuse jeunesse du Racing 92, le demi d’ouverture Antoine Gibert était partagé sur ce match nul arraché à Castres mais évoquait avec humour la jeune garde francilienne qui monte en puissance dans les Hauts-de-Seine.

Que retenez-vous de ce match nul : le verre à moitié plein ou celui à moitié vide ?

A chaud, il y a tout de même beaucoup de frustration. Je pense que cela a été un très gros combat. Je pense que notre discipline nous a coûté cher ce soir mais on est tombé contre une très belle équipe de Castres qui n’a jamais lâché. Ces fautes nous ont pénalisé. Après, il faut ne quand même pas oublier d’où on vient : on a pris une grosse sauce la semaine dernière et il fallait relever la tête ce soir. Je pense qu’on l’a fait.

Votre prestation montre tout de même une belle réaction du Racing…

Oui c’est une réaction mais on gagnait de 13 points. Nos avants ont fait un super boulot et nous, derrière, on a pas su concrétiser les actions. C’est ce qui me frustre le plus. Notre indiscipline nous coûte cher ce soir. On va se contenter de ces deux points et on verra en fin de saison s’ils nous manqueront ou pas…

Comment avez-vous vécu sur le terrain la remontada castraise, et ce 13-0 encaissé en deuxième mi-temps ?

Pas très bien ! On fait des fautes qu’ils convertissent en points, en essai… Quand on connaît Castres et son public qui pousse derrière, on aurait pu perdre ce match. A l’instant T ce sont peut-être deux bons points.

Les résultats du multiplex de cette 14ème journée de Top 14 !! ?

Les films des matchs > https://t.co/ieq8rKHiVo pic.twitter.com/lPKps5uNXt

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) December 31, 2022

Vous, ainsi que le jeune Maxime Baudonne qui n’a que 20 ans, avez réalisé un très bon match. La jeune garde du Racing 92 apporte son énergie à l’effectif ?

Ca fait quelques temps que les jeunes du Racing poussent, et qu’on sent bien qu’on a une identité de "Titis Racingmen" on va dire… On essaye de pousser gentiment les vieux vers la sortie ! (rires) Il y a un très bon groupe, c’est juste que ce soir on sortait de trois grosses déconvenues et qu’on devait réagir ce soir. On l’a relevée à moitié mais on devra confirmer.

Comment avez-vous abordé ce match, connaissant la pression du contexte ?

J’étais heureux de commencer, je craignais juste qu’il ne fasse pas beau mais c’est allé. Je me suis préparé normalement, j’ai pris du plaisir à le jouer : il y avait des essais, du combat… Durant la semaine, on a juste fermé nos bouches et on a beaucoup travaillé, comme après avoir perdu un derby.

Racontez-nous cet essai avant la mi-temps ?

Bof… c’est juste du rugby. Le ballon ne sort pas, je la donne à Max (Spring) qui a vu que l’ailier venait fermer sur lui, donc il m’a resservi. Le mérite lui revient. Après, c’est juste du rugby, on a bien joué le jeu. Cet essai nous a fait du bien à la tête, comme celui en deuxième mi-temps qui nous met à 13 points devant, même si cela n’a pas suffi...