• Top 14 - Jules Plisson et Anthony Belleau (Clermont)
    Top 14 - Jules Plisson et Anthony Belleau (Clermont)
  • Jules Plisson (Clermont)
    Jules Plisson (Clermont)
  • Amical - Anthony Belleau (Clermont)
    Amical - Anthony Belleau (Clermont)

Belleau-Plisson, nouveau duo de bienfaiteurs à Clermont

Par Rugbyrama
Le

TOP 14 - Clermont affrontera Bordeaux-Bègles avec Anthony Belleau à l’ouverture. Mais pour la première fois depuis plusieurs décennies, l’ASM compte avec Jules Plisson deux ouvreurs de même niveau, permettant au staff auvergnat de faire des roulements stratégiques chaque week-end. Une force nouvelle exploitée à plein régime jusqu'à présent.

Revanchards, deuxièmes options, en manque de confiance… La saison 2021-2022 de Jules Plisson et Anthony Belleau n’a pas été rayonnante. Leurs signatures à Clermont au milieu de l’hiver posaient également question parmi les aficionados de l’ASM. Le Toulonnais partait tout de même avec une légère longueur d’avance sur le Rochelais, vite mis au placard par Ronan O’Gara. Mais après six journées de championnat, Jono Gibbes et son staff tiennent pour l’instant leur pari.

Les deux internationaux se sont partagés sept matchs, avec quatre titularisations pour Belleau et trois pour Plisson. Une complémentarité inédite à Clermont et qui favorise la sacro-sainte émulation à un poste stratégique. La longueur de pied de Plisson fut vitale contre La Rochelle, et la précision de Belleau a offert un précieux succès à Perpignan. Dans un club qui s’est longtemps reposé sur deux ouvreurs de référence depuis quinze ans (Brock James puis Camille Lopez), la nouveauté a du bon. "Passer derrière Camille n’était pas simple. C’était un peu la crainte de tout le monde à ce poste-là mais à la sortie cela s’est fait très naturellement. Ils ont apporté ce vent de fraîcheur nécessaire pour l’équipe" analyse Xavier Sadourny, entraîneur de l’attaque auvergnate.

Jules Plisson (Clermont)
Jules Plisson (Clermont)

L’UBB, jumeau de La Rochelle ?

Face à Bordeaux-Bègles, le profil défensif et rugueux d’Anthony Belleau a été retenu au profit de Jules Plisson, absent à Perpignan dans l’attente d’un heureux événement. Mais l’ancien parisien sera bien sur le banc des remplaçants et pourrait apporter la qualité de son jeu au pied en fin de rencontre. Le staff clermontois cherche dans cette saine concurrence une exigence de performance. "C’est un poste où l’on ne peut pas changer tous les week-ends, mais pour l’instant ils fonctionnent très bien. Nous n'avons pas de processus clair concernant leur temps de jeu, peut-être que l’un jouera cinq matchs, l'autre deux… Plein de facteurs entrent en compte : l’état de forme, la stratégie, l’équipe adverse… Mais les deux nous apportent beaucoup de satisfaction !" poursuit l’ancien ouvreur clermontois.

Amical - Anthony Belleau (Clermont)
Amical - Anthony Belleau (Clermont)

Ce samedi, Anthony Belleau sera donc le fer de lance de la ligne de trois-quarts clermontoise qui devra ferrailler face aux puissants bordelais. Capable de restreindre le jeu comme face à La Rochelle ou Perpignan et d’ouvrir les grands boulevards face à Lyon, le staff auvergnat s’attend à une rencontre similaire au combat contre les Maritimes. "L’UBB se rapproche vraiment de La Rochelle. Ils ont un pack très dense, un ouvreur et un arrière dotés d’un très long jeu au pied. Il faudra réussir à les bouger et à mettre beaucoup de vitesse. Si on est en capacité d’avoir des libérations rapides, on essaiera de trouver des failles. D’autant plus qu’ils ont des gros gratteurs comme Diaby, Lamothe, Uberti… donc c’est à nous de nous adapter" conclut Xavier Sadourny qui pourra à nouveau compter sur George Moala, sorti sur commotion contre Toulon lors de la troisième journée.

Par Clément LABONNE