• Top 14 - Clermont - Anthony Belleau
    Top 14 - Clermont - Anthony Belleau

Belleau : "Je ne suis pas entièrement d’accord avec toutes les décisions de l’arbitre"

Par Rugbyrama
Le | Mis à jour

TOP 14 - Au terme de la courte défaite de l’ASM Clermont à Toulon (30-29), l’ouvreur était frustré par le scénario de cette rencontre. Il s’est également confié sur son retour à Mayol, et les sifflets qui ont accompagné ses tentatives face aux perches.

Quels sentiments prédominent à la fin de cette partie ?

Je pense qu’on peut nourrir des regrets. Ce n’est pas rien. On a déjà fait des déplacements où il y a avait la place et on n'avait pas été en mesure de ramener quelque chose. Des points, ça compte. Mais si on fait preuve d’ambition, on peut nourrir des regrets. Malgré l’indiscipline et le retard accumulé dans la partie, on a fait preuve de caractère. On est revenus, on est parvenus à mettre notre jeu en place. On a eu des bonnes phases de jeu. Même quand on a été à 13, on s’est serré les coudes. C’était un test important, et on peut nourrir des regrets. On savait où on mettait les pieds, on savait qu'on n'aurait aucun cadeau. On a fait preuve de trop d’indiscipline pour gagner à l’extérieur.

Jugez-vous que l’arbitre de la rencontre a été trop sévère avec l’ASMCA ?

Si je vous pose la question en retour, vous en pensez quoi (rires) ? Je suis curieux d’avoir votre avis. J’ai le mien aussi... Tous les week-ends c’est pareil, quand on joue à l’extérieur, il faut faire encore plus attention. Je ne suis pas entièrement d’accord avec toutes les décisions de l’arbitre. On a aussi commis beaucoup de fautes. On a été imprécis par moment notamment sur la position d’hors-jeu. L’arbitre aura toujours le dernier mot de toute manière, c’est comme ça.

#RCTASM | ⏱27 ? contre Paul Jedrasiak pour jeu déloyal.
Les toulonnais prennent la mêlée à une dizaine de mètres de l en-but …
6-8 #YellowArmy

— ASM Rugby (@ASMOfficiel) September 18, 2022

#RCTASM | ⏱33’ ? contre Cristian Ojovan, les Clermontois sont à 13 contre 15 #YellowArmy

— ASM Rugby (@ASMOfficiel) September 18, 2022

Malgré cette indiscipline, vous finissez à un souffle du RCT…

Oui, et il y a des satisfactions à en retenir. C’était le premier match le dimanche, à 21 heures… Pour avoir joué à Toulon, je sais que le rendez-vous face à Clermont est un moment particulier. Ce sont des matchs engagés, qui sont importants pour les supporters à la vue des confrontations de ces dernières années. On a toujours préparé ça avec une saveur particulière du côté des Toulonnais. Je savais qu'on était attendus. C’est un premier gros rendez-vous à l’extérieur. On a envie d’être ambitieux à l’extérieur et de gagner des rencontres. On veut se donner les moyens de les gagner. Ce soir, on a montré du caractère, on a fait preuve de résilience. On a montré une belle mentalité. Il y a des bonnes bases pour la suite. Ça peut-être un match fondateur. On ne se paye pas... Mais, on doit passer par ces moments pour déclencher une dynamique positive et gagner de la confiance.

Qu’est-ce qu’il a manqué pour faire basculer le match de votre côté en fin de partie ?

On était bien. Je loupe une pénalité facile… C’était dans le money time, un peu plus tôt. On revenait bien, et à ce moment, ça nous aurait permis de revenir à moins d’une marque de Toulon. Quand je la loupe, il restait encore deux marques. Je m’en veux. C’est de ma responsabilité. Après, on part de tellement loin… Mais, dans les dernières minutes, ça aurait pu tourner en notre faveur. Ils n’étaient pas sereins. Ce sont des matchs qui se jouent à des détails. Quand on commet autant d’erreurs, on ne peut pas espérer mieux même s’il y avait la place.

Toulon s'impose d'extrême justesse face à Clermont!#RCTASM

Le film du match > https://t.co/Ur6i9I6HoY pic.twitter.com/686KcrdVNf

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) September 18, 2022

Comment avez-vous abordé votre retour à Mayol ?

J’avais hâte de revenir. Il fallait bien que ça arrive. Il y avait eu ce match amical à Léo-Lagrange, mais Mayol, c’est différent. C’est un super stade, avec une belle ambiance. Je savais à quoi m’attendre. Je savais qu’il n’y aurait pas de cadeaux. Je m’attendais à ça. Je n’étais pas surpris. Je voulais me servir de mon expérience pour amener mon équipe du mieux que je le pouvais.

Avez-vous été touché par les sifflets du stade sur vos tentatives de but ?

C’est le jeu. Je le savais. Je ne m’attendais pas à des applaudissements quand j’allais taper des pénalités (rires). Je suis conscient que j’ai un maillot différent. J’ai vécu ça dans l’autre sens, et je sais qu’on ne fait pas de cadeaux aux adversaires ici. C’est pareil dans les autres stades. Mais, c’était un bon moment de revenir à Mayol.

Propos recueillis par Mathias Merlo