• Xavier Sadourny - Clermont
    Xavier Sadourny - Clermont

Clermont : Sadourny quitte ses fonctions avec effet immédiat

Par Rugbyrama
Le | Mis à jour

TOP 14 - C'est par un communiqué de l'ASM que l'on apprend la nouvelle. L'entraineur des trois-quart clermontois Xavier Sadourny quitte ses fonctions avec effet immédiat. L'intéressé parle "d'usure et de messages plus difficiles à transmettre auprès des joueurs". Il part après près de dix ans de service dans les rangs jaunards.

La lourde défaite à domicile concédée ce dimanche 1er janvier face à Toulouse (13-32), combinée au début de saison plus que poussif des Clermontois, aura donc enclenché des mouvements internes à l’ASM : ce mardi, le club auvergnat indique dans un communiqué que l’entraîneur des trois-quarts Xavier Sadourny "a décidé de quitter ses fonctions au sein du groupe professionnel avec effet immédiat". Le club poursuit, toujours dans son communiqué : "Jono Gibbes avait parlé d’une période de 24 heures durant laquelle il devait faire le point à travers des échanges en interne à la suite du revers face au Stade Toulousain. Au terme de cette journée d’analyse et de discussions, l’entraîneur des trois-quarts clermontois, Xavier Sadourny a fait savoir qu’il avait choisi de quitter ses fonctions avec effet immédiat. […] Ce départ ne donnera pas lieu à de nouvelles arrivées. Les différentes missions de Xavier Sadourny seront réattribuées en interne par l’entraîneur principal Jono Gibbes."

#OFFICIEL ?????? ???????? quitte ses fonctions avec effet immédiat !
✍️ Lire le communiqué ⤵️https://t.co/p79kalZxhy pic.twitter.com/JaJKkTtMHR

— ASM Rugby (@ASMOfficiel) January 3, 2023

Enfant de Clermont et ancien ouvreur formé au club, Sadourny avait d'abord fait ses armes comme entraîneur du côté de Lyon avant de revenir en Auvergne (2013). Aux côtés de Vern Cotter, Franck Azéma puis Jono Gibbes, il avait gravi les échelons du staff, depuis le centre de formation jusqu'à l'effectif professionnel, pour devenir, il y a deux ans l'entraîneur des trois-quarts et "numéro 2" officieux du secteur professionnel. "Je ne pars pas pour autre chose, l’ASM Clermont Auvergne est mon club. J’en ai connu tous les niveaux, de ma formation à l’équipe fanion avant de travailler avec le centre de formation et le staff de l’équipe première. J’en ai tiré d’énormes satisfactions, de grandes joies et c’est avec tout cela que je vais prendre le recul qui me parait nécessaire avant de, je l’espère, retrouver d’autres missions avec le centre de formation."

"Mon message était moins bien reçu"

Sur le site du club, il explique encore : "Cela fait maintenant 9 ans que je suis au contact du groupe professionnel à travers diverses missions. C’est un métier où le temps est rarement un allié. [...] Depuis quelques temps, je sentais que mon message était moins bien reçu, que les connexions étaient moins fluides. J’ai senti que c’était le bon moment, et je préfère que cela s’arrête maintenant. Le métier d’entraîneur nécessite de rester authentique, vrai, d’être aussi entraînant. J’ai le sentiment que cela devenait plus difficile et que ma décision est la bonne."

De son côté, le club "remercie sincèrement Xavier pour la qualité de son travail et des relations qu’il a pu avoir tout au long de ses différentes missions auprès du groupe professionnel de l’ASM Clermont Auvergne." Un départ plus que cordial, donc, mais qui en dit long sur les difficultés que traverse actuellement le club auvergnat sur tous les fronts, après les annonces des départs d'Arthur Iturria et Damian Penaud.