Icon Sport

Laumape ne reviendra pas au Stade français et s'envole au Japon

Laumape ne reviendra pas au Stade français et s'envole au Japon
Par Rugbyrama

Le 30/07/2022 à 17:27Mis à jour Le 30/07/2022 à 17:31

TRANSFERTS - Selon nos informations, Ngani Laumape ne portera plus le maillot parisien la saison prochaine. À 29 ans, le centre néo-zélandais a choisi de s'exiler au Japon. Le Stade français accuse le coup après la perte d'un nouveau centre, quelques semaines après le départ de Waisea.

Fin du suspense. La tendance s'est confirmée, Ngnai Laumape ne reviendra pas au Stade français. Selon nos informations, l'ancien All Black (15 sélections) poursuivra sa carrière au Japon. Après une saison moyenne dans la capitale (trois essais en vingt-deux matchs), l'aventure du néo-zélandais s'arrête donc après une petite année. Un départ tout sauf surprenant. Dans les colonnes de Midi Olympique, Hans-Peter Wild avait donné plus de précisions sur le cas de "la boule de démolition" : "Sa famille a un peu de mal à s’adapter à cette immense ville qu’est Paris et nous avons donc récemment étudié la possibilité de libérer le joueur. Quoi qu’il se passe dans les prochains jours, nous regarderons quelle est la meilleure option pour lui, pour sa famille et pour le club" déclarait le président du Stade français le 18 juillet.

La volonté de jouer pour le Tonga

Cette semaine encore, Jason Holland, l’entraîneur des Hurricanes déclarait sa flamme à son ancien centre, dans le média Stuff : "Je suis toujours intéressé par Ngani. S'il souhaite revenir en Nouvelle-Zélande, je serais vraiment intéressé mais je pense qu'à ce stade, à moins que quelque chose ne change massivement dans le rugby néo-zélandais. Mais qui sait ? C'est le genre de centre qui est assez vital dans le rugby ces jours-ci”. Toujours muet, l’ancien All Black se rendra donc au pays du Soleil Levant avec un gros salaire à la clé avec en ligne de mire l'objectif de jouer pour le Tonga.

Top 14 - Ngani Laumape célèbre son essai avec Paris

Top 14 - Ngani Laumape célèbre son essai avec ParisIcon Sport

En décembre dernier, Laumape affirmait sa volonté de porter le maillot tonguien. "Je veux jouer pour le Tonga. Ce serait une grande opportunité de représenter le pays de mes parents. Je suis fier d'être Tongien, donc si j'étais choisi, je mettrais définitivement mon pied à l'étrier “ annonçait le centre du Stade français. Mais la principale difficulté tient du timing : ayant connu sa dernière sélection chez les All Blacks le 7 novembre 2020, Laumape ne pourra postuler qu’en 2024, à cause de la règle obligeant un joueur à ne plus avoir joué dans son ancienne sélection depuis trois ans.

Le temps est compté pour Saili

Dans le XVIe arrondissement, les soldats rose accusent le coup d'une nouvelle perte au centre. Quelques semaines après le départ de Waisea à Toulon, Ngani Laumape quitte donc le navire parisien. Deux départs pour une arrivée, celle du Toulonnais Théo Dachary. Accompagné d'Alex Arraté, Julien Delbouis et Harry Glover, l'ancien Varois aura la lourde tache de faire oublier Waisea et performer davantage que Laumape. Mais le dossier Francis Saili est toujours en cours. Seul dans la course pour recruter le centre biarrot, le Stade français doit plus que jamais s'attacher les services du Néo-Zélandais.

Top 14 - Francis Saili (Biarritz)

Top 14 - Francis Saili (Biarritz)Icon Sport

Le 26 juillet, Hans-Peter Wild déclarait dans Midi Olympique : "Nous avons besoin d’un trois-quarts centre. Francis Saili fait partie de celles-là. À ce sujet, une décision sera prise d’ici une semaine." Avec seulement quatre centres professionnels, le Stade français pourrait également compter sur Ethan Randle, grand espoir du club parisien, et capable de jouer à l'aile.

Par Clément LABONNE

Contenus sponsorisés