Icon Sport

Broncan : "Quand on va aller jouer sur le gymnase de l’Arena, ce sera très dur"

Broncan : "Quand on va aller jouer sur le gymnase de l’Arena, ce sera très dur"
Par David Bourniquel via Midi Olympique

Le 04/12/2021 à 19:04Mis à jour Le 04/12/2021 à 19:40

TOP 14 - Travail accompli pour le manager du CO, dont l’équipe a maîtrisé le Racing 92, 25 à 3, bonus offensif à la clé. De quoi basculer sereinement vers la coupe d’Europe.

On a senti le Castres olympique très pragmatique. Est-ce aussi votre avis ?

En effet, il valait mieux être pragmatiques au vu des conditions climatiques dantesques. Mais plus que les trois essais marqués, je suis content que l’équipe n’en ai pas encaissé. Notre défense est en progression constante. C’est tout le mérite de notre ami anglais (Joe Worsley, entraîneur de la défense du CO). Notre conquête aussi a progressé au fil du match et a fini très fort, c’est très positif.

Comment expliquez-vous la façon dont l’équipe a réussi à ne pas encaisser de points en deuxième mi-temps ?

C’est une des grosses progressions de notre équipe. L’année dernière, nous prenions trop d’essais sur des actions démarrées près des lignes. Aujourd’hui on a fait preuve de beaucoup d’abnégation pour défendre notre zone de marque. Les gars ont été durs et efficaces. Après un match comme celui-là, on renvoie l’image d’une équipe solide. Continuons comme cela. On est sur le bon chemin. La semaine dernière, on perd à Montpellier en faisant un gros match. Contre le Racing, nous sommes récompensés en prenant un point de plus en fin de match. Tout cela est très positif.

Battre le Racing 92 avec le bonus offensif n’est jamais neutre ...

Un match à cinq zéro contre un concurrent direct c’est une très bonne chose bien sûr. Mais quand on va aller jouer sur le gymnase de l’Arena ce sera très dur. Il faut garder les pieds sur terre. D’ailleurs à ce sujet, je tiens à remercier nos jardiniers qui font un travail de très haut niveau. Nous avons une pelouse ni hybride ni synthétique mais on a un superbe terrain.

Comment allez-vous gérer la coupure européenne ?

On va basculer et complètement faire abstraction du Top 14 sur cette période. La Coupe d’Europe est une très belle compétition avec de jolis matchs à jouer, à commencer par la réception des Harlequins qui sont une très belle formation. Nous reviendrons au championnat entre les fêtes. Mon regret, c’est que le 25 décembre, nous serons obligés de programmer un entraînement et un voyage vers Perpignan pour jouer le 26. Je regrette un peu de devoir procéder ainsi. Je pense que le 25 décembre, les joueurs devraient être en famille ...

Contenus sponsorisés